Connect with us

Nouvelle loi sur la CENI : Faya Milimono prévoit d’attaquer la loi devant la Cour Constitutionnelle

Publié

Le

Invité ce jeudi 12 juillet 2018 dans l’émission oeil du lynx, chez nos confrères de la radio Lynx FM, le président du bloc libéral, Dr Faya Milimono s’est exprimé sur l’adoption de la nouvelle loi sur la Commission Nationale Électorale indépendante.

 

 

Il a annoncé une relecture de la loi, afin d’identifier ses failles et empêcher sa promulgation.

« Nous sommes en train d’examiner la loi en profondeur avec l’appui des constitutionnalistes et des avocats, pour identifier toutes les faiblesses contenues dans le texte, pour que la Cour Constitutionnelle n’accepte pas la promulgation de la loi » a déclaré ce leader de l’opposition extra-parlementaire.

Réclamant la non-promulgation de toute loi qui serait au désavantage de l’intérêt général, Dr Faya Milimono a qualifié cette nouvelle loi sur la CENI de politique: « ce qu’on nous a balancés c’est encore une CENI éminemment politique. Je me demande quel est le garde-fou que cette loi a pour empêcher ce qu’on fait. En général les gens sont allés à la CENI non pas, parce qu’ils ont la compétence mais parce qu’ils représentent une entité et arrivé là, ils se sont fait acheter comme tout le monde le dit« .

Ainsi, cet autre homme politique traite même la loi d’une loi d’exclusion, à travers « les critères définis » sur la désignation des commissaires de la CENI.Selon lui,  » On n’aurait pu passer même de 25 à 9 commissaires, si on avait adopté l’option d’une CENI technique en élaborant clairement pour chacun des neuf commissaires un profil clair. Les personnes auraient été sélectionnées pour leur compétence, leur expérience et surtout leur intégrité, mais ce n’est pas ça qu’on n’est en train de voir  » s’est-il indigné.

C’est pourquoi, Dr Faya Milimono justifie ce grincement de dents parce qu’il se réclame comme  » avocat de la CENI technique « , et prévient sur les problèmes qui pourront surgir de cette loi: « pour nous, la question n’est pas d’être représentée à la CENI, mais lorsqu’on regarde des individus élaborer la loi à l’image d’eux-mêmes, ça nous conduit toujours à des problèmes« .

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.