Connect with us

GouvGN

Conakry: les observatoires locaux de la gouvernance et de la recevabilité officiellement lancés

Publié

Le

C’est dans un amphithéâtre de l’Université Général Lansana Conté de sonfonia que le Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG), a procédé au lancement officiel de cet observatoire citoyen, ce samedi 11 mai.

L’observatoire citoyen de la gouvernance et de la recevabilité est une organisation non étatique, indépendant, et de promotion de la bonne gouvernance en Guinée. Il se veut une participation citoyenne à ce que l’action publique soit conduite selon des critères, pour que l’action publique soit susceptible d’être efficace et efficiente.

Près de 70% des populations vivent en milieu rural. Et 100% vivent des les quartiers, districts,villages et dans les secteurs. Le gouvernement central n’a ainsi de raison d’être que dans sa capacité à satisfaire l’ensemble de ses concitoyens qui vivent dans ces localités citées ci-dessus, exprime le président du Cnoscg.

«Nous avons une société qui s’urbanise de manière parfois extravagante, l’action publique au niveau local n’est pas vu sur la base d’un certain nombre de paramètres de réduction de comptes. C’est pourquoi nous avons voulu bâtir à travers ce réseau d’observatoire, un réseau citoyen de compétence et d’expertise volonté, composé de chercheurs indépendants, d’universitaires et d’activistes. Ce réseau citoyen est constitué de citoyens qui consacrent pleinement ou partiellement leurs expertises aux service du développement. C’est un réseau de recherche, d’études, d’analyses et de propositions sur les politiques et programmes de développement», a dit Dr Dansa Kourouma.

Cet observatoire est aussi un centre opérationnel de veille, d’information et de révélation des données sur le développement et la démocratie. Il est en outre un outil neutre, impartial et professionnels d’aide à la prise de décision sur les politiques publiques aux bénéfices des communautés, précise le président du Cnoscg.

Le lancement de cet observatoire en ce mois de ramadan doit être un engagement fort de la foi de servir et de gouverner de façon vertueuse aux bénéfices des populations.

«Je voudrais féliciter les 1200 observateurs de la ville de Conakry qui se retrouvent dans l’ensemble des quartiers de la capitale. Que ce mois de ramadan soit un sacerdoce pour vous, qui puisse être votre engagement ferme, de veiller à la bonne mise en œuvre des politiques publiques et des engagements de développement en faveur de nos populations et en particulier, en faveur des enfants de la Guinée», a interpellé Gui Yogo, représentant de l’Unicef.

Le lancement de cet observatoire, effectué par le représentant du maire de la commune de Ratoma, a connu la participation de 120 observateurs, les représentants de 131 quartiers et plusieurs imams.

Un guide pratique a été mis à la disposition des observateurs, il servira d’outil leur permettant d’atteindre leur objectif dans l’observation citoyenne.

Les membres de l’observatoire ont d’ailleurs prêté serment de respecter les bonnes conduites de l’observatoire. Ils ont juré de s’abstenir de tout commentaire sur les constats effectués et les informations collectées dans l’exercice de leur mission, entre autres.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.