Connect with us

Conakry : Des jeunes qui transformaient les carrefours en salles de classe dispersés par la police

Publié

Le

Des membres du collectif « Mobilisation citoyenne pour sauver l’école guinéenne » ont été dispersés à Bambeto ce lundi 12 mars par la police.

 

Ces activistes de la société civile ont voulu transformer les carrefours et ronds-points de Conakry en salles de classe. Une manière pour eux de dénoncer la fermeture des classes il y a un mois jour pour jour.

Cette retrouvaille du collectif «Mobilisation citoyenne pour sauver l’école guinéenne», qui n’est pas une première, a vite été interrompue par la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes.

Le premier porte-parole du collectif, Ibrahima Diallo qui jouait également le rôle d’enseignant appelle à plus d’engagement : «Cette activité est le coup d’envoi de notre menace. Tant que les classes ne sont pas ouvertes, nous allons investir les carrefours et ronds-points de Conakry et de l’intérieur du pays en salles de classe parce qu’on en a marre.»

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.