Connect with us

Éducation: la rentrée scolaire conditionnée autour des 8 millions GNF par le SLECG

Publié

Le

Pas d’ouverture de classe sans l’obtention d’un compromis autour des 8 millions GNF de salaire de base réclamés par les enseignants.

 

 

C’est ce qu’a annoncé le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), à travers son secrétaire général Aboubacar Soumah, lors d’une plénière tenue ce mardi 11 septembre 2018, à son siège (Donka).

« Les enseignants et enseignantes de Guinée par la voix du bureau exécutif national du SLECG, ont décidé qu’à partir d’aujourd’hui, nous invitons tous les enseignants à rester à la maison tant que les 8 millions ne sont pas négociés et obtenus, nous appelons les parents d’élèves à nous comprendre dans ce sens, parce que nous voulons travailler dans la sérénité le calme, la paix et l’esprit tranquille » ont déclaré Aboubacar Soumah dans une salle remplie d’enseignants en protestation.

Cette annonce vient en réponse, à la dernière sortie médiatique du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, sur la RTG, les annonçant que les 8 millions de francs guinéens comme salaire de base des enseignants ne seraient pas envisageables.

Un autre prétexte de cette menace c’est « les dispositions que le gouvernement est en train de prendre, à travers la mise en place d’une structure syndicale uniquement installée pour défendre les intérêts du gouvernement et non des travailleurs » à préciser la première personnalité du SLECG.

Décidant donc qu’il n’y aura pas d’ouverture des classes en république de Guinée, tant que les 8 millions GNF ne seront pas négociés et obtenus à la satisfaction de l’ensemble des enseignants de la république de Guinée, le syndicat des enseignants a « lancé un appel à tous les parents d’élèves et les élèves de bien vouloir comprendre notre position qui va dans le sens de la qualification du système éducatif guinéen« .

Estimant qu’ils ne sauraient plus continuer à vivre dans cette pauvreté qu’ils ont supportée depuis la proclamation de l’indépendance guinéenne, les représentants des enseignants ont précisé qu’ils n’accepteront ce qui pourra changer leurs conditions de vie, sinon pas d’ouverture de classe!

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.