Connect with us

Contentieux électoraux : Cellou Dalein « on sent une main noire, qui est entrain de bloquer le processus »

Publié

Le

Au cours de l’Assemblée générale de l’UFDG qu’il a présidée ce samedi 09 juin, Cellou Dalein Diallo n’a pas manqué de fustiger à nouveau ce qu’il considère comme un manque de volonté du gouvernement guinéen allant dans le sens de la décrispation de la situation tendue depuis les échéances du 04 février 2018.

« Il y a peu de progrès dans la résolution du contentieux électoral. Disons, dans l’application des recommandations contenues dans le communiqué qui a sanctionné ma rencontre avec le président de la République. Vous vous souviendrez que dans ce communiqué, le président de la République avait demandé au comité de suivi de trouver une solution au contentieux électoral. C’est-à-dire de rendre à qui de droit des suffrages volés au CACV. Jusqu’à présent, il y a aucun progrès sur ce dossier », a-t-il souligné.

« Il avait également demandé au même comité de suivi de veiller à l’audit et à l’assainissement du fichier électoral. À ce niveau aussi, il n’y a pas eu de progrès. Et là on sent une main noire qui est en train de bloquer le processus. Puisque la CENI avait fait une proposition, aussi bien qu’à la mouvance et à l’opposition, de demander aux partenaires techniques et financiers en particulier l’OIF, l’UE et le système des Nations unies de mettre à la disposition de la Guinée des experts dont le profil avait été défini par la CENI elle-même pour que ces experts s’occupent de l’audit et de l’assainissement du fichier au lieu de passer par un appel d’offres »,  confie Cellou Dalein Diallo, avant de déplorer le fait que des gens voudraient refuser cela et ne donner qu’à l’OIF.

« Nous sommes en train de vérifier cette rumeur, a-t-il ajouté. Nous n’accepterons pas. Il faut que les trois entités puissent être ensemble pour assurer l’opération pour que nous ayons confiance.»

À en croire le chef de file de l’opposition, un mémorandum serait en cours de rédaction, et qui sera adressé au gouvernement que dirige Ibrahima Kassory Fofana, lequel d’ailleurs a accepté de faire le tour de certains QG des partis politiques, notamment l’UFR et l’UFDG.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.