AfriqueBulletin du Gov : Madame Ana Sémou Faye, Ambassadeur du Sénégal en république de Guinée

Bulletin du Gov : Madame Ana Sémou Faye, Ambassadeur du Sénégal en république de Guinée
Bulletin du Gov : Madame Ana Sémou Faye, Ambassadeur du Sénégal en république de Guinée
Bulletin du Gov : Madame Ana Sémou Faye, Ambassadeur du Sénégal en république de Guinée

Les liens historiques et culturels entre le Sénégal et la Guinée ne sont plus à démontrer. Les Présidents Macky Sall et Alpha Condé, souhaitent que nos missions diplomatiques se traduisent par une concertation permanente entre les chefs d’Etat, pour retrouver les meilleures solutions à l’ensemble des défis et enjeux auxquels nos peuples sont confrontés.

Dans ce numéro de Janvier 2018 du Bulletin du Gouvernement, nous nous entretenons avec Madame Anna Sémou Faye, Ambassadeur du Sénégal en République de Guinée.

Bonjour Madame l’Ambassadeur ; Veuillez, s’il vous plait, vous présenter aux lecteurs du BDG,et leur dire dans les grandes lignes comment fonctionne votre mission diplomatique en Guinée?

C’est un immense honneur et un grand privilège d’être sollicitée, pour m’exprimer dans le Bulletin du Gouvernement, cet important moyen de communication que vous avez mis en place, et je voudrais saisir cette belle opportunité, pour transmettre à Monsieur le Président de la République, Pr Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine, les sentiments d’amitié et de fraternité de son ami et frère Macky Sall, Président de la République du Sénégal.

Vous me permettrez également, d’exprimer au Président Alpha Condé, ma profonde gratitude pour son appui précieux et la grande attention accordée à ma modeste personne et à l’ensemble de la Représentation diplomatique en terre Africaine de Guinée.

Je suis donc l’Inspecteur Général Mme Anna Sémou Faye, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Sénégal en République de Guinée et en Sierra Léone. La Mission diplomatique du Sénégal que j’ai l’honneur de diriger depuis mars 2016, est confortablement établie à Conakry grâce aux multiples facilitations dont le Gouvernement de la République de Guinée a bien voulu nous gratifier. Nous déroulons des missions régulières de représentation auprès des Autorités guinéennes compétentes, mais nous avons également une mission de protection consulaire, au profit de la forte communauté sénégalaise établie en Guinée.

Quel est l’état des relations diplomatiques entre le Sénégal et la Guinée ?

La Guinée et le Sénégal sont liés par l’histoire, la géographie, la culture, et nos relations multiséculaires de fraternité, d’amitié et de bon voisinage, se manifestent sous diverses formes, dont l’un des aspects les plus visibles est l’établissement réciproque, et la parfaite intégration de nos populations respectives dans chaque pays.

Il importe de souligner les rapports particulièrement étroits d’amitié et de très haute estimeentre nos autorités au plus haut niveau ; ainsi, leurs Excellences Alpha Condé, Président en exercice de l’Union Africaine et Macky Sall, son frère et ami, attachent une attention toute particulière au développement d’une coopération étroite et fructueuse qui s’adosse sur un cadre juridique riche et varié et qui s’étend à tous les domaines d’activités économiques, sociales, sécuritaires, scientifiques, culturelles et sportives.

Le flux des activités commerciales entre les deux pays sont une parfaite illustration de la densité de nos relations bilatérales, que nous nous évertuerons ensemble à raffermir, pour le bonheur de nos deux peuples.

C’est le lieu de se réjouir une fois de plus, du brassage culturel réussi par la Guinée à l’occasion des manifestations ouvrant l’année culturelle « CONAKRY CAPITALE MONDIALEDU LIVRE », au cours desquelles le Sénégal était à l’honneur pour la 9ème édition des 72 heures du Livre de Conakry.

La récente signature d’un accord de partenariat au bénéfice des travailleurs guinéens et sénégalais installés dans les deux pays, entre la Caisse nationale de Sécurité Sociale de la Guinée et l’Institut de Prévoyance retraite du Sénégal, augure d’une collaboration fusionnelle enrichissante entre nos institutions.

C’est dans cette dynamique de consolidation de notre coopération bilatérale reposant sur la concertation, dans une parfaite unité et une solidarité à toute épreuve, que Son Excellence Macky Sall, Président de la République du Sénégal a envoyé il y a quelque temps son Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, auprès de Son Excellence Professeur Alpha Condé, leader panafricain jouissant de la confiance de ses pairs pour présider aux destinées de notre organisation continentale, afin de lui exprimer sa ferme volonté de renforcer l’interaction entre nos deux pays.

Le sens à donner à cette démarche réside dans la ferme volonté de donner une nouvelle impulsion à nos relations, afin de promouvoir de nombreux partenariats au bénéfice de nos peuples amis et frères.

Le Sénégal et la Guinée entretiennent des relations économiques assez fructueuses, avec le mouvement des commerçants entre les deux pays. Est-ce qu’une stratégie est élaborée pour mieux formaliser et réglementer ces échanges entre voisins ?

Le constat que vous venez de faire sur la densité des échanges commerciaux entre la Guinée et le Sénégal, illustre avec éclat la particularité et le dynamisme des rapports entre nos deux peuples, traduisant en actes concrets les idéaux d’intégration prônés par nos plus Hautes Autorités.

L’application de leurs directives communes en vue de renforcer et d’encadrer ce domaine d’activités à fort impact économique et social, s’est matérialisé par la signature d’accords de collaboration entre les chambres de commerce de Guinée et de Dakar d’une part, et d’autre part entre les patronats des deux pays.

Il s’agit là de cadres de coopération bilatérale qui viennent s’ajouter aux instruments mis en œuvre à travers la réglementation de la communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), espace auquel les deux pays appartiennent.

Le nouvel élan et le tournant décisif que nos dirigeants veulent donner à nos relations passeront assurément par l’exploration d’autres pistes et axes de synergie d’actions, afin de promouvoir de nouveaux mécanismes d’accompagnement et de protection de ce secteur porteur de richesses.

Sur le plan judiciaire, les deux pays harmonisent de mieux en mieux leur coopération, et cela s’est traduit par l’extradition, il y a quelques mois, du Commandant Toumba Diakité, ancien aide de camp du Président Moussa Dadis Camara, poursuivi par la justice guinéenne dans les problèmes de 2009, survenus au stade du 28 Septembre. Quel rôle avait joué les ambassades dans cette procédure d’extradition ?

Le traitement de ce dossier que vous évoquez, est également l’expression de la vitalité et de la diversité de la coopération bilatérale que j’ai magnifiée plus haut. La collaboration judiciaire constitue un axe de grande importance, et repose sur les principes auxquels nos deux Etats sont profondément attachés pour le respect des droits fondamentaux de la personne et des libertés individuelles. Nos deux chancelleries, se conformant aux us et usages dans ce domaine particulier, ont entrepris diverses démarches visant à faciliter les règles et procédures applicables en matière d’extradition, en étroite collaboration avec les autorités judiciaires compétentes.

Selon vous madame l’ambassadeur, quels sont les axes qui devraient être renforcés dans la coopération entre les deux pays ?

Notre ambition pour une coopération renforcée et multiforme est si grande que nous souhaitons poursuivre à interagir avec la Guinée dans tous les secteurs d’activités, notamment dans les domaines de l’éducation et de la formation, afin de nous apporter une assistance mutuelle dans le vaste chantier du renforcement des capacités de nos ressources humaines. D’autres secteurs stratégiques, comme la sécurité, l’énergie la pêche et l’agriculture devraient également connaître une redynamisation et un suivi constant, afin d’impulser à notre coopération le dynamisme voulu par nos plus Hautes Autorités et dans cette perspective, la réactivation de la Grande commission Mixte de coopération Guinée-Sénégal apparait comme une priorité, car elle constitue le cadre privilégié d’échanges et de concertation, offrant à nos différentes administrations un espace permettant de revisiter nos multiples instruments de collaboration, de les réajuster à la faveur de l’évolution de nos sociétés, pour leur insuffler une nouvelle énergie ; à cet effet, des efforts pourraient être fournis pour le développement des transports et infrastructures routières, ferroviaires et maritimes, afin d’assurer à nos populations une plus grande mobilité et accroître le flux des échanges. L’instauration de cercles d’amitié participera également à raffermir les liens entre nos peuples amis et frères, et je ne doute point que la démarche que vient d’entreprendre le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, en parfaite synergie avec son Homologue guinéen, ouvrira de belles perspectives et permettra d’asseoir un dialogue permanent entre nos deux Etats, une parfaite coordination des actions sur les questions d’intérêts communs.

Votre mot de la fin Excellence ?

Je ne puis conclure, sans réitérer mes vifs remerciements aux Autorités et au peuple guinéen, pour toutes les mesures prises à l’endroit de la communauté sénégalaise établie en Guinée et harmonieusement intégrée dans ce pays ami et frère.

Je voudrais enfin, exprimer la grande disponibilité du Sénégal à entreprendre toutes actions appropriées dans l’objectif de consolider les liens séculaires qui existent fort heureusement entre nos Républiques sœurs et nos vaillants peuples.

Je vous remercie.

Guinée-Sénégal (CHAN 2018) : la pluie empêche la tenue du matchSélectionné pour vous : Guinée-Sénégal (CHAN 2018) : la pluie empêche la tenue du match

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (1)

    Un excellent discours et qui reflète la réalité entre les deux pays, notamment aux plans séculaire, culturel, historique, géopolitique, économique, religieux entre autres. Les deux pays devront mutualiser leurs ressources naturelles et leurs ressources humaines, politiques en vue de constituer un pôle d’excellence, d’émergence en Afrique de l’Ouest. C’est bien jouable à mon avis. Un petit exemple loin des deux pays précités: aujourd’hui, février 2018 le Monde entier assiste bien à l’élan de réconciliation entre les deux États de Coré (Sud et Nord). Pour moi, Guinée Conakry et Sénégal auraient pu se réunir et former un seul pays avec une forme de gouvernance alternative, à tour de rôle avec un arbitrage républicain, accepté par tous. J’avoue demeurer loin de la politique. Mon pauvre commentaire n’engage que moi.
    Have a Nice weekend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com