SociétéExclu du SLECG, Aboubacar Soumah accuse les centrales syndicales d’avoir reçu 100 millions GNF

Exclu du SLECG, Aboubacar Soumah accuse les centrales syndicales d’avoir reçu 100 millions GNF
Aboubacar Soumah SLECG Guinée
Exclu du SLECG, Aboubacar Soumah accuse les centrales syndicales d’avoir reçu 100 millions GNF

Jusque là Secrétaire général adjoint du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), Aboubacar Soumah à été exclu à nouveau le mardi 9 janvier 2017, des instances du SLECG.

Contacté par la rédaction de guinee360 pour connaitre les raisons de son exclusion, le syndicaliste Soumah dit avoir appris cette décision par les médias, et accuse le gouvernement d’avoir une main mise derrière cette décision.

«C’est toujours dans la même manipulation du gouvernement. C’est le prix des 100 millions GNF que les deux centrales viennent de recevoir, pour saboter notre mouvement. Comme ils ont tenté dans les préfectures sans succès, c’est ce qui les a amenés à prendre cet acte. Ils ne peuvent en aucun cas m’exclure du syndicat, c’est le congrès qui m’a mis dans le syndicat, c’est par un congrès que je pourrai quitter également. Donc c’est une décision unilatérale. Je suis élu par la base c’est-à-dire les 33 préfectures plus les 5 communes de la capitale Conakry. Ce n’est un groupuscule qui peut m’exclure, parce qu’ils ont réussi l’argent de la corruption », a-t-il indiqué.

A la question de savoir si la grève allait continuer à défaut d’obtenir satisfaction dans les négociations engagées au mois de novembre 2017: « Je demande aux enseignants de resserrer les rangs, et de ne pas se laisser entrainer par ces cadres syndicaux corrompus jusqu’à la moelle épinière, qui souhaitent le malheur des enseignants et de l’ensemble des travailleurs du pays. Nous maintenons notre position. Si nos revendications ne sont pas prises en compte au mois de janvier, nous déclencherons la grève au mois de février cela est inévitable ».

Pour rappel, Aboubacar Soumah est l’un des meneurs du mouvement de grève qui avait paralysé l’éducation guinéenne au mois de novembre dernier, avant que le grand imam de la mosquée Fayçal de Conakry et l’archevêque n’interviennent pour amener les deux parties (syndicat et gouvernement) à la table de négociations.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Vos réactions (1)

    aboubacar soumah , tu n est plus syndicaliste , tu n est qu un militant extremiste de l opposition donc fait gaffe , sinon , en cas de trouble dans les ecoles , tu va regretter ta naissance. si tu tente d envoyer les loubards dans les ecoles pour jetter des cailloux sur les eleves , tu sera capturé et chatié avec la derniere energie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com