Connect with us

Km36-Tannerie: Des échauffourées signalées, la circulation paralysée

Publié

Le

De Km36 au rond-point de la Tannerie (Matoto), la situation est tendue. Des tirs à gaz lacrymogène se font entendre un peu partout.

Suite à la suivie du mot d’ordre de grève lancé par l’inter-central syndicale USTG-CNTG, la ville de Conakry est encore en état d’ébullition ce lundi 9 juillet. Des jeunes sont en train de bloquer la circulation et les services de sécurité tentent de rétablir l’ordre. Ils utilisent des bombes lacrymogènes pour disperser ces jeunes.

Au km36, les usagers marchent pour rentrer chez eux ou ailleurs, faute de voitures. A Kountia plaque, les forces de l’ordre font usage de gaz lacrymogène pour dissuader les jeunes manifestants. Certains se font tabassés et dépouillés de leur téléphone.

Au grand carrefour de Sangoyah, des jeunes se sont faits maîtres des lieux. Ils y ont brûlé des pneus, empêchant tout engin de circuler.

Les boutiques et magasins sont fermés, une circulation complètement paralysée. Plusieurs citoyens qui partaient à leur service ont été obligés de retourner.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.