Connect with us

Justice : Ibrahima Sory de l’UFDG condamné à une peine de prison ferme

Publié

Le

Accusé de diffamation et d’injure à l’encontre du chef de l’Etat, Ibrahima Sory Camara de Dabondy, militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été condamné ce lundi 9 avril.

Pour avoir publié sur Facebook une vidéo accusant des personnes d’avoir planifié des incendies dans certains marchés de Conakry, Ibrahima Sory Camara a été reconnu coupable des faits de diffamation et d’injure à l’encontre du chef de l’Etat. Il a été condamné à 18 mois d’emprisonnement et au paiement d’un franc symbolique.

Me Salifou Béavogui, un des avocats d’Ibrahima Sory, dit avoir pris acte de la décision, mais promet de faire appel : «Le collectif des avocats pour sa défense prend acte de cette décision. Nous avons dit dans la salle d’audience que nous faisons appel et cela va être matérialisé dans les minutes qui vont suivre. Nous pensons que le droit n’a pas été dit, mais comme ce n’est qu’une première instance nous nous dirigeons vers la cour d’appel. Notre client rejette les accusations. Nous, ses avocats, nous avons plaidé non-coupable, nous somme surpris de cette décision qui est intervenue, mais ce que la loi nous demande de faire c’est de relever appel et c’est ce que nous allons faire.»

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.