Connect with us

Rejet de la demande d’agrément du MODEL: Aliou Bah menace de saisir la Cour de justice de la CEDEAO

Publié

Le

Le Mouvement Démocratique Libéral (MODEL) à animé une conférence de presse dans la soirée du mardi 8 janvier 2019 à son siège à Kobaya dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

 

Au cours de cette rencontre avec les médias, Aliou Bah président du MODEL et Me Antoine Pépé Lamah avocat du parti ont dénoncé le refus du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATD) d’octroyer un agrément à cette formation politique et ont annoncé les dispositions qu’ils ont prises.

Selon l’avocat, la demande d’agrément a été déposée le 23 août 2018.

Le MATD devrait délivrer l’agrément dans les 90 jours comme indique la loi, mais aux dires de Me Pépé, l’administration n’a ni délivré l’agrément au parti, ni déclaré ouvertement qu’elle refuse.

“Lorsqu’on fait une réclamation à l’administration et qu’elle reste muette plus de 4 mois, cela s’interprète par un rejet. C’est pour cette raison que le parti MODEL, suivant recours en date du 02 janvier 2019, reçu au greffe de la Cour suprême, le même jour sous le numéro 04, a introduit un recours en annulation contre le refus implicite du ministre de l’administration du territoire, d’accorder l’agrément au MODEL”, explique l’avocat.

De son côté, Aliou Bah président du MODEL a interpellé toute la République et tous ceux qui voudraient contribuer à bâtir un État de droit en ce sens que l’attitude de l’autorité s’interprète comme étant un mépris et un manque de respect pour leurs libertés et leurs droits.

Les responsables du MODEL qui se disent confiants n’excluent pas de saisir la Cour de justice de la CEDEAO au cas où ils n’obtiendront pas satisfaction à la Cour suprême.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.