Connect with us

ÉDUCATION

Tounkara exclu du Slecg: “c’est une décision illégale, illégitime et anti-syndicale”

Publié

Le

A la veille de la grève des enseignants, ce jeudi 9 janvier, le secrétaire général du Slecg a exclu 3 membres de son bureau exécutif dont le 2e secrétaire général, Oumar Tounkara en plus du porte-parole, Mohamed Bangoura et Aboubacar Sylla. Joint au téléphone, Tounkara qualifie la décision d’Aboubacar Soumah d’illégale sans importance.

Guinee360.com: Comment réagissez vous après l’annonce de votre exclusion du Slecg?

Oumar Tounkara: C’est une décision illégale, illégitime et anti-syndicale. Aboubacar Soumah n’a ni le droit, ni la qualité de m’exclure. J’ai été élu comme lui. Je reste le deuxième secrétaire général du Slecg.

Que vous reproche Aboubacar Soumah?

Il a dit qu’il est prêt pour aller à la grève. Je lui ai dit qu’on doit privilégier la négociation pour que les enfants continuent d’aller à l’école. Il s’est réuni avec 2 ou 3 personnes dans son bureau pour prendre cette décision. Cela ne me fait ni chaud, ni froid. Le slecg n’est pas une propriété à lui. On n’est pas dans une monarchie absolue de droit divin. On est dans une organisation syndicale qui s’appelle Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée. Ce qu’il a fait cest une violation flagrante des textes.

Que comptez vous faire pour faire-valoir vos droits?

Je ne compte rien faire. Je continuerai à exercer ma responsabilité syndicale.

Est ce que vous allez assister aux prochaines réunions?

Pourquoi pas? J’assisterai aux réunions. A la seule différence, comme il n’aime pas la vérité, c’est pour cela, parfois, je me réserve d’y aller. A notre âge là qu’on se permette de discuter chaque fois! Il veut que tout le monde lui obéisse et lui soit des beni oui-oui, des valets ou des laquets. Je n’ai pas été à l’école pour me faire représenter par un quelconque individu. Je dois dire ce que je pense autour d’un problème.

l’Etat vous a-t-il fait une proposition sur les 8 millions comme revendication de salaire?

Le président a dit qu’il va améliorer nos primes et reverser l’argent obtenu à partir du recensement sur nos salaires. Moi, je crois qu’il n’y a plus raison d’aller en grève et empêcher le droit à l’éducation aux enfants.

Avez vous échangé avec vos collègues exclus eux aussi pour “haute trahison”?

C’est Romeo, (jusque-là porte-parole du slecg), qui m’a informé de cette décision. Je ne donne pas d’importance à ça. Moi, je ne défends pas Aboubacar Soumah ou un groupe d’individus, je défends la cause des enseignants.

Les grèves du Slecg ont l’habitude de coïncider aux manifestations. Pensez-vous que celle à partir du 9 janvier est en rapport avec les manifestations projetées par le Fndc contre le 3e mandat le lundi 13 janvier prochain ?

Je ne parle pas politique. Le syndicat est apolitique. Je m’intéresse au Slecg rien qu’au Slecg.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Le président de l'UFDG, Cellou Dalein Diallo s'exprime sur les violences meurtrières enregistrées ces derniers temps à Labé et dans d'autres villes du pays.
2eme partie de la conférence de presse du FNDC. Les interventions de Sidya Touré Président et de Cellou Dalein Diallo.
Conférence de presse du Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
A Dalaba, la résistance continue. Un reportage de Gangan TV.
Guinée: vers le couplage des élections législatives et le référendum.
Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
Mamadou Kaly Diallo, activiste des droits de l’homme et membre du "Démocratie sans violence - La Baïonnette Intelligente" s'exprime sur les violences enregistrées dans le pays ces derniers jours et s'inquiète sur la tournure des événements qui prennent de relent ethnique.
PLUS DE VIDÉOS
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.