Connect with us

Négociations gouvernement-SLECG: « Kassory se contredit », estime Aboubacar Soumah

Publié

Le

Les négociations entre le gouvernement et le SLECG sont-elles sur une pente glissante? Rien n’est moins sûr, mais la déclaration du Premier ministre hier jeudi, dans l’émission « Guinée Actu » de la RTG, sur l’augmentation du salaire des enseignants à 8 millions GNF, ne reste pas sans grincement de dents.

 

 

Venu s’expliquer sur les acquis de ses 100 jours à la Primature, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a déclaré que « 8 millions de francs guinéens comme salaire de base des enseignants n’est pas envisageable « .

Face à cette déclaration, le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah, répond du berger à la bergère : »Accepter d’ouvrir les négociations avec nous pour une discussion autour des 8 millions GNF et dire qu’ils n’ont rien à nous donner, c’est contradictoire. S’il savait qu’il n’a rien à nous donner il n’allait pas nous appeler pour les négociations ».

Pour Aboubacar Soumah, les négociations se feront maintenant en fonction des propos du Premier ministre et de l’attitude des négociateurs: « En matière de négociations, si vous négociez autour d’un point donné, chaque partie doit lâcher prise. Aucune partie ne doit se cramponner sur sa position initiale. Il faudrait qu’il y ait de la flexibilité de part et d’autre. Mais s’il dit aussi qu’ils n’ont rien à nous donner, nous tiendrons compte de sa déclaration et de la position de la partie gouvernementale avec laquelle nous sommes en train de négocier. Si cette partie concrétise la déclaration du Premier ministre, en ce moment on se repliera et on viendra consulter notre base. Nous allons analyser la situation et prendre une décision. »

Cependant, il reste toujours optimiste quant à l’issue des négociations: « Notre espoir reste et demeure toujours puisque nous sommes en négociation. C’est l’issue de la négociation qui fera en sorte que cet espoir change. Nous n’avons pas dit obligatoirement 8 millions GNF, ils sont à négocier! »

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Des forces de l'ordre utilisent des frondes et des lance-pierres contre des jeunes de Wanindara 3 qui utilisent eux aussi des pierres. C'est une vidéo de Sadialiou filmée ce 27 février 2020 à l'occasion de la résistance citoyenne et active du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) contre les élections législatives et référendaire du 1er mars 2020.
🔴Le grand marché de Siguiri (Djoliba) en feu (instant T)👇🔥🔥

Le feu persiste depuis 22h malgré l'intervention des sapeurs-pompiers de la SAG. Pour l'instant, plus de 50 boutiques partis en fumée.
Les forces de l'ordre presque débordées à #Bailobaya (Dubreka)
Résistance active du Fndc: échauffourées à Bailobaya (Dubreka)
L'appel d'Abdourahmane SANO, coordinateur national du Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
Résistance active et permanente du FNDC: situation tendue à Wanindara ce jeudi 27 février
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.