Connect with us

Grève des enseignants: Le SLECG donne un ultimatum au gouvernement

Publié

Le

Lors de la troisième session de négociations avec le gouvernement, tenue ce lundi 05 mars 2018 au palais du peuple, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a donné un dernier délai de négociations au gouvernement. Ce délai est fixé au vendredi 09 mars. S’il n’y a pas accord jusqu’à ce jour ils vont se retirer des négociations.

 

C’est ce qu’a fait savoir le président du comité de négociation du SLECG, Oumar Tounkara, dans son intervention au sortir de cette troisième session de négociations avec le gouvernement. Selon lui, le SLECG a montré sa volonté et son engagement à trouver une porte de sortie de crise, malgré le « refus » du gouvernement à faire de nouvelles propositions et d’ajouter: « Si le gouvernement ne donne pas de nouvelles propositions, le vendredi nous allons quitter la table de négociations« .

Oumar Tounkara a réitéré leur position sur le payement immédiat des 40% de salaire avec effet rétroactif (de novembre à janvier), le payement des 30% de salaire pour le mois de février et l’ouverture d’un couloir de négociations pour les 8 millions GNF comme salaire de base par enseignant.

Cette déclaration intervient après une longue attente des négociateurs du gouvernement, qui s’étaient retirés pour trouver une solution.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.