Connect with us

Affaire Bolloré : Alpha Condé portera plainte pour « dénonciation calomnieuse »

Publié

Le

Accusé d’avoir octroyé illégalement la gestion du port de Conakry en 2011, le président Alpha Condé a annoncé sa volonté de porter plainte pour «dénonciation calomnieuse».

 

Le chef de l’Etat a indiqué avoir pris la décision de saisir la justice. «Je vais porter plainte en France pour dénonciation calomnieuse», a-t-il indiqué, fustigeant le manque de professionnalisme des journalistes guinéens qui, selon lui, se plaisent à relayer des fausses informations sur leur pays.

«Vous (les journalistes, Ndlr) qu’est-ce que vous faites? Vous n’avez jamais protesté quand on raconte des histoires sur votre pays parce que vous continuez à désinformer la population».

«C’est à Paris qu’on va s’expliquer parce qu’aucun de vous n’a cherché à savoir, ici, la vérité. Alors, nous allons passer sur TV5 ou France24».

La justice française a diligenté une enquête contre le patron du groupe Bolloré dans l’acquisition du terminal à conteneurs du port de Conakry et celui de Lomé.

L’objectif était de vérifier si le groupe Bolloré a utilisé les activités de conseil politique de sa filiale Havas pour se voir attribuer la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, via une autre de ses filiales, Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV.

Selon les magistrats français, il existe des éléments indiquant que Havas aurait prodigué des conseils à Alpha Condé et à Faure Gnassingbé. Ce qui aurait bien aidé, après l’élection de ceux-ci, Vincent Bolloré à obtenir la gestion des ports de Lomé et  de Conakry.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.