Connect with us

Après la démission de plusieurs cadres de l’UDG, le vice-président du parti réagit

Publié

Le

Plusieurs cadres de l’Union démocratique de Guinée (UDG) ont annoncé jeudi 31 mai leur démission du parti dont ils se réclament fondateurs. Ils motivent leur démission par la « gestion calamiteuse » du président El hadj Mamadou Sylla et le fait qu’il a quitté la mouvance. Le vice-président de l’UDG, El hadj Dembo Sylla réagit à ces accusations.

 

Dans une déclaration lue à la Maison de la Presse ce jeudi, Alsény Kolya Sylla, jusque là Secrétaire général de l’UDG, a rappelé que Mamadou Sylla a négocié pour devenir prendre les rênes de l’UDG après « avoir été évincé du PUP » à la mort du Général président Lansana Conté. Il accuse Mamadou Sylla « d’ignorer totalement les textes fondamentaux du parti dans le seul but de ne servir que ses propres intérêts. »

De son côté, le vice-président de l’UDG a fait savoir que le parti se porte très bien, contrairement à ce que racontent Kolia et ses amis : « L’Union démocratique de Guinée (UDG) avec à sa tête le Président Honorable Elhadj Mamadou Sylla se porte très bien au plan interne que sur l’échiquier politique national. Tous les Bureaux (politique, Comité central, Comité national des femmes et des jeunes) fonctionnent à merveille dans l’unité et la concorde. Toutes les fédérations sont très actives sur l’étendue du territoire national. Aujourd’hui nous sommes très fiers de notre parti, de son président et de l’ensemble des militants et sympathisants ainsi que de tous les responsables à tous les niveaux pour leur engagement volontaire politique et l’esprit de sacrifice dont chacun et chacune font preuve dans le combat politique au quotidien. »

Pour argumenter ses propos, El hadj Dembo évoque les résultats que l’UDG a obtenus lors des élections communales du 4 février 2018 : « Les résultats très encourageants que nous avons obtenu lors des élections communales du 04 février 2018 sont la preuve irréfutable de la santé politique de l’UDG et qui a forcé l’admiration des populations et des observateurs de la vie politique dans notre pays. Nous avons eu des conseillers élus dans toutes les circonscriptions électorales où nous avons présenté une liste de candidature. Cela n’a pas été donné également à n’importe quel parti. Ce qui est une autre preuve de la santé politique de l’UDG qui est en bonne place aujourd’hui parmi les quatre premiers grands partis de la Guinée. »

Pour conclure, le vice-président de l’UDG dit que son parti prend acte de la démission d’Alseny Kolya Sylla et autres, mais fait savoir que la majorité des démissionnaires ne sont pas connus du parti.

« Nous prenons acte de la démission de monsieur Alseny Kolya Sylla et Karamoko Sylla ainsi que tous leurs colistiers dont la majorité nous est d’ailleurs inconnue dans le parti. Nous leur souhaitons bonne chance dans la vie. Nous leur promettons que le Parti UDG ira toujours de l’avant et figurera en première ligne des partis leaders en république de Guinée », a-t-il conclu.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.