Connect with us

Mort de Boubacar Sidy : le ministère de la citoyenneté promet d’accompagner la famille pour porter plainte

Publié

Le

Une délégation du ministère de la citoyenneté et de l’unité nationale et des membres de la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour le développement étaient ce mardi 27 février 2018 dans la famille de Boubacar Sidy Diallo, le jeune tué le lundi 26 février 2018 à Dar-es-salam. Ce département ministériel promet d’accompagner la famille de la victime pour engager une procédure judiciaire contre ceux qui l’ont tué.

 

Malgré les violences sur l’axe, le domicile de Boubacar n’a pas désemplit ce mardi. El Bachir Diallo, le conseiller technique du ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale se dit choqué par cette mort de plus : ‘’là on parle de la Guinée, d’une république et imaginez qu’on voit des enfants tués au milieu de la capitale et que ça reste comme ça. Je suis complètement choqué, il faut que ça s’arrête enfin…’

Ces représentants du ministre Kalifa Gassama Diaby étaient accompagnés des membres de la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement. Ibrahima Aminata Diallo, le responsable de cette plateforme s’est exprimé en ces termes : ‘’Comme nous œuvrons dans le cadre des droits de l’homme, nous travaillons pour porter plainte comme toujours contre les auteurs de ces bavures et de ces tueries. Nous nous battons pour que justice soit rendue aux victimes…’’

Trop c’est trop, a entonné Souleymane Taran Diallo, le président de la délégation spéciale de la commune de Ratoma : ‘’ ce n’est ni la première fois, ni la deuxième fois c’est la énième fois. Faisons quelque chose, il faut que ça s’arrête ; Ce sont des enfants guinéens qu’on est en train d’abattre comme des pigeons…’’

Boubacar sidy Diallo, âgé de 32 ans serait tué par des gendarmes alors qu’il revenait d’une boutique pour acheter de l’eau.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.