Connect with us

News

Habitat : Un immeuble de 4 étages s’effondre à Kagbelen

Publié

Le

Habitat  Un immeuble de 4 étages s’effondre à Kagbelen

Mamadi DIALLO, marié et père de 4 enfants vient de perdre sa maison située à Kagbelen dans la commune urbaine de Dubréka. Il a construit sa maison sous les pieds d’une montagne.

Les pluies diluviennes qui s’abattent dans la capitale continuent de faire des victimes et des dégâts importants. Les pertes sont estimées à plus de 500millions de francs guinéens. Le sinistré, déboussolé demande l’aide de bonne volonté. Dans la capitale Conakry et ses environs, les constructions anarchiques poussent comme des champignons.

A Kagbelen, dans la commune urbaine de Dubréka, un immeuble de 4 étages s’effondre. Le propriétaire Mamadi DIALLO, est un commerçant ambulant. Il a entamé les travaux de construction de son immeuble en 2014 au pied de cette montagne. Ce père de trois enfants, avait achevé les travaux de construction de sa maison et s’apprêtait à déménager avant le drame mercredi à 23 heures, « je suis originaire de la préfecture de Gaoual, je suis commerçant ambulant, j’avais fini de construire ma maison et je m’apprêtais à déménagé avec ma famille, mercredi passé à 23 heures, la montagne avec les grandes pluies ont rasé ma maison ».

Chaque année à l’hivernage, les  immeubles et autres habitations s’effondrent dans la capitale. Face à ce drame, Mamadi DIALLO, est déboussolé. Il estime les pertes à plus de 500 millions de francs guinéens. La victime déboussolée demande l’aide des personnes de bonne volonté: « je me remets à la volonté de Dieu, tout ce qui arrive, ce que Dieu a décidé. J’ai investi plus de 500 millions dans la construction de cette maison et ce depuis 2014 ».

Selon les architectes et les ingénieurs, le non-respect du code de la construction et d’habitation et le schéma directeur de la ville et de l’aménagement du territoire sont les principales causes de ce phénomène.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
#Wanindara ce jeudi 20 février 2020
Identifiez les Assi, Rougui, Fatou, Binta, La belle, Bijou, Kadiatou et Fatim

Le super assassin de souris a trouvé leur médicament.
La résistance active et permanente du FNDC se poursuit à #Wanindara ce jeudi 20 février 2020.
C'est ce qu'on appelle honnêteté. Un imam qui refuse 50 millions de francs CFA du Premier ministre pour l'organisation d'un meeting. Imaginez qu'on donne 50 millions GNF ou même 20 millions GNF à nos chefs religieux, est-ils allaient le refuser? Nous n'avons pas  dit qu'ils vont le recevoir ou non, mais est-ce qu'ils allaient refuser le montant? C'est une question, pas une affirmation. Qu'est-ce que vous en pensez?
Jets de pierres entre forces de l'ordre et manifestants à Wanindara
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.