ActualitéProche-Orient: Israël et États-Unis qui rient, Gaza qui pleure ses morts (Vidéo)

Proche-Orient: Israël et États-Unis qui rient, Gaza qui pleure ses morts (Vidéo)
Proche-Orient: Israël et États-Unis qui rient, Gaza qui pleure ses morts
Proche-Orient: Israël et États-Unis qui rient, Gaza qui pleure ses morts (Vidéo)

Terrible contraste : alors qu’à Jérusalem, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou fête l’ouverture de l’ambassade américaine, dans la bande de Gaza, on compte les morts et les blessés.

La reconnaissance unilatérale de Jérusalem comme capitale de l’État hébreu et le transfert – très symbolique -, de la représentation diplomatique américaine depuis Tel Aviv faisait craindre un bain de sang. Hier, parmi les milliers de Palestiniens en colère réunis à la frontière entre Gaza, prison à ciel ouvert, et Israël, plus d’une cinquantaine ont trouvé la mort – dont des enfants – et 2 000 au moins ont été blessés par les balles de l’armée israélienne.

Les heurts ont démarré dans la matinée. L’armée israélienne avait largué auparavant des tracts mettant en garde les Gazaouis : « Vous prenez part à des rassemblements violents au risque de votre vie […] Ne laissez pas le Hamas, de la manière la plus cynique, se servir de vous comme ses jouets ».

Tsahal tire à balles réelles

Les manifestants palestiniens, majoritairement pacifistes, se sont rassemblés pour dire leur opposition au transfert de l’ambassade mais aussi protester contre le blocus de Gaza et l’occupation israélienne. Parmi les manifestants certains groupes se sont détachés pour lancer des projectiles de fortune et des cocktails Molotov en direction des soldats et tenter de forcer, au péril de leur vie, la barrière frontalière lourdement gardée par les tireurs israéliens. Tsahal a riposté à balles réelles. À Gaza, toujours, l’armée israélienne dit avoir mené un raid aérien contre des cibles du Hamas, « en réponse aux actions violentes de ces dernières heures ».

« Tout pays a l’obligation de défendre son territoire », a réagi le Premier ministre israélien, pour justifier l’usage de la force dans la bande de Gaza.

Moment « historique » selon Trump et Netanyahou

À une cinquantaine de kilomètres de là, à Jérusalem, Israël et États-Unis ont célébré un moment « historique », avec l’inauguration de l’ambassade américaine. Le transfert de la mission diplomatique américaine de Tel-Aviv à Jérusalem était l’une des promesses du candidat Trump.

« Ceci est un moment d’Histoire. Président Trump, en reconnaissant ce qui appartient à l’Histoire, vous avez écrit l’Histoire », a déclaré le Premier ministre israélien lors d’un discours devant une centaine d’invités endimanchés, triés sur le volet, réunis pour une célébration dans les jardins de l’ambassade. Représenté par sa fille, Ivanka, et son conseiller et gendre, Jared Kushner, le président américain, a adressé un message vidéo aux participants : « Félicitations, cela faisait longtemps qu’on attendait ! »

Sur les réseaux sociaux, et à la une des médias du monde entier, s’étale le décalage entre les images des affrontements dans la bande de Gaza et celle de l’insouciante « sauterie » diplomatique à Jérusalem.

Comme à son habitude depuis un an, Donald Trump a fait fi des controverses et des critiques. L’ouverture de l’ambassade à Jérusalem est un moyen d’afficher sa proximité et ses liens forts avec Israël, et constitue une annonce très populaire dans son électorat. Au point d’en oublier les violences, là où la communauté internationale dénonçait la mort de dizaines de Palestiniens. Hier, la Maison Blanche a simplement dénoncé la « responsabilité » du Hamas dans « ces morts tragiques ».

Source: republicain-lorrain

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com