Connect with us

Economie

Lancement du Guichet unique: Alpha Condé parle d’un autre symbole de la modernisation de l’administration

Publié

Le

En présence du Premier ministre et certains membres du gouvernement, le président de la République a lancé officiellement le Guichet unique du commerce extérieur de Guinée (GUCEG) ce jour (mardi 3 septembre), à l’hôtel Kaloum.

Le Guichet unique dont il s’agit a été institué le 7 juin 2017 par un décret, afin de faciliter et moderniser les échanges commerciaux, tout en augmentant les recettes de l’État.

Sa vocation est de réunir l’ensemble des acteurs du commerce extérieur (importateurs, exportateurs, transitaires, opérateurs portuaires et aéroportuaires, banques commerciales, port, Douanes, Ministres et Agences de régulation) au sein d’une plateforme unique.

Quand il a pris la parole, le président Alpha Condé signalé que le guichet unique est un des projets symboles de la modernisation de l’administration guinéenne. Pour lui, en Guinée, la problématique n’est pas une question d’homme dans la gestion des ressources internes. L’on pourrait changer les hommes plusieurs fois, mais le système de malversation pourrait perdurer, ironise le Chef de l’État.

«Il faut donc avoir des moins surtout avec les nouvelles technologies qui permettent aujourd’hui, quelque soit la volonté des personnes de faire la magouille qu’elle ne puisse pas le faire», a dit Alpha Condé. C’est de cela, il s’agit, a-t-il fait savoir.

Le guichet unique permettra ainsi aux opérateurs économiques, des banques et transporteurs d’accéder à l’ensemble des services liés au commerce international en quelques clicks sans avoir besoin de se déplacer.

«Il facilite la gouvernance des affaires, réduit les coûts des transactions et améliore les bénéfices pour tous les acteurs: secteur privé, administration publique[…]». Alpha Condé a invité toutes les parties (opérateurs économiques, administration des douanes et des impôts, etc.) à s’impliquer dans le suivi pédagogique approprié afin de tirer pleinement profit de cette réforme majeure.

Au contraire, selon le président, «notre environnement des affaires sera positivement infecté».

Au Directeurs, des douanes et des impôts, Alpha Condé leur a ordonné de prendre leur responsabilité afin que la dématérialisation du processus de dédouanement soit effective et les ressources collectées plus sécurisées. Il a en outre instruit que tous les produits entrant en Guinée soient identifiés et les règles devant s’appliquer à leur entrée sur le territoire national soient respectés. Ceci, suivant les codes des douanes et des impôts.

Les bases des données des douanes et des impôts doivent désormais être fusionnées pour une meilleure maîtrise des recettes fiscales et un meilleur renforcement du système du contrôle fiscal, insiste-t-il.

«Cela doit être clair, tant pour le Directeur général de la Douane et celui des impôts», ordonne le Chef de l’État. Il n’est plus question d’avoir deux entrées «une seule», a affirmé Alpha Condé aux Directeurs généraux de la Douane et les impôts.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.