Connect with us

News

Crises sociopolitiques: L’International Démocrate et Centriste accepte et adopte une première résolution de la Guinée

Publié

Le

C’est la première fois qu’un pays africain présente une résolution à l’Internationale démocrate centriste (IDC-CDI) et que celle-ci est adoptée.

 

De 2011 à nos jours, de nombreuses manifestations ont enregistré des blessés aussi bien du côté des manifestants que des forces de sécurité. Des pertes en vies humaines ont été répertoriées également. L’on parle de plus de cent morts.

A l’instar des autres institutions internationales, les leaders de l’International Démocrate Centriste (IDC-CDI) en réunion à Praia en Cap-Vert ont en plus d’accepter et d’adopter une résolution relative aux crises sociopolitiques qui sont en cours en Guinée, lancé une invite aux camps “rivaux” en vue d’une sortie de crise.

Dans un rapport fourni par les leaders démocrates et centristes, des pays africains, lors de cette grande rencontre,  indiquent qu’au moins quatre (04) accords ont été signés sans aboutir à une application à la satisfaction des partis politiques et de la société civile.

«Des manifestants ont perdu la vie, dans ces circonstances, par tirs de balles réelles. Plusieurs fois, les autorités ont interdit des marches pacifiques, éloignant davantage les parties les unes des autres».

“ Les institutions républicaines restent incomplètes notamment la Haute Cour de Justice…”

Le président de la Cour constitutionnelle a été éjecté au mois d’octobre par ses pairs parce que soupçonné pour mal gouvernance. Cela pourrait ouvrir la porte à toutes «les dérives possibles notamment l’amendement de la constitution pour faire sauter la limite du mandat présidentiel, aujourd’hui plafonné à deux», ont estimé les membres de l’International Démocrate Centriste.

Vu toutes ces crises politiques et institutionnelles, l’IDC-CDI a d’abord condamné fermement les cas de violences que les citoyens guinéens subissent de manière récurrente sans oublier les pertes en vies humaines et en biens matériels.

Pour un dénouement de crises, ils ont invité le gouvernement guinéen à appliquer strictement les lois et à «cesser immédiatement toutes formes de violence d’Etat. Réunir aussi les conditions préalables d’organisation des élections législatives de 2019 et présidentielles de 2020 dans les délais constitutionnelles».

Pour une réussite de cette opération, il s’agira de l’assainissement du fichier électoral, de la recomposition de la CENI conformément à la Loi électorale amendée et de l’application stricte de la neutralité de l’administration dans le processus électoral.

En outre, promouvoir le dialogue sociopolitique, la collaboration dans la résolution des conflits et l’amélioration des conditions de vie des citoyens par la lutte réelle contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance.

Côté opposition, le IDC l’interpelle à faire prévaloir le respect des lois républicaines pour la conquête du pouvoir; tenir des discours fondés sur l’idéologie politique et le programme de société.

Les militants de cette classe de l’opposition républicaine sont surtout indéxés par nombreux observateurs d’être à la base d’aggravation des manifestations qui aboutissent à des morts.

Là, il faut aussi promouvoir l’éducation politique des militants en les amenant à comprendre que« l’unité de la nation est le plus important».

L’un des membres de IDC-CDI soutient que l’atitude de la Guinée est salutaire.

«C’est la première fois qu’un pays africain présente une résolution à IDC et que celle-ci est adoptée», estime l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté.

L’International démocrate centriste est une organisation politique internationale regroupant des partis d’orientation centriste et démocrate.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.