Connect with us

GouvGN

Violation de la liberté de la presse: Des plateformes affichent leurs préoccupations

Publié

Le

En conférence de presse conjointe ce lundi 2 septembre 2019, la Plateforme des jeunes Leaders de l’Axe pour la Démocratie et le Développement (PJDD) et la Coalition Nationale pour la Paix en Guinée (CNPG) ont dénoncé les violations de la liberté de la presse en Guinée.

Les responsables de ces plateformes ont montré leurs soutiens aux journalistes suite aux agressions dont ils sont en train de subir. De la disparition des journalistes, à des agressions jusqu’à leur assassinat, ils ont affiché leurs préoccupations quant aux violations faites à l’endroit de la pratique du métier du journaliste en Guinée.

Après avoir exprimé leur solidarité à la presse, les membres de ces plateformes ont exigé du gouvernement guinéen, le respect strict de la loi sur la liberté de la presse et de rétablir les victimes dans leurs droits. Ensuite, faire une poursuite et le jugement des acteurs des différentes exactions contre les journalistes.

«Nous renouvelons encore une fois notre appel au gouvernement et aux institutions républicaines: à veiller au respect des engagements internationaux de l’État et au respect des lois relatives à la liberté d’expression et d’opinion. Nous insistons auprès de la HAC pour qu’elle assume pleinement son rôle de régulation et de protection de la presse. Aux hommes de médias de toujours traiter l’information avec professionnalisme. A la société civile de rester vigilante et mobilisée pour la protection de la liberté d’expression, gage de toute démocratie», a interpellé Ibrahima Aminata DIALLO, président de la PJDD.

Adama Hawa Bah

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.