Connect with us

ÉDUCATION

Négociations SLECG-Gouvernement: « seul le terrain va pouvoir nous départager sur cette grève », exprime Aboubacar Soumah

Publié

Le

Une autre faction du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée conduite par Oumar Tounkara a rencontré les représentants du gouvernement mardi 28 janvier 2020, pour des négociations autour de l’augmentation des salaires. Mais, la classe du SLECG dirigée par Aboubacar Soumah dit ne pas être intéressée par l’accord.

L’accord trouvé suite à cette rencontre prévoit une augmentation salariale qui varie de 400 mille à 1 million GNF. Ceci, selon les zones. En outre, la faction de Tounkara a bénéficié de la promesse des représentants du gouvernement quant au recrutement des jeunes sortants des différentes écoles d’enseignement supérieur à la fonction publique.

Cependant, l’équipe d’Aboubacar Soumah n’a pas été associée à ces négociations. C’est avec elle que le gouvernement avait pourtant entamé les discussions le 13 janvier dernier.

C’est pourquoi le secrétaire général du SLECG a précisé que cet accord n’engage pas sa structure, et, par endroits, cette augmentation n’est qu’un bonus pour les enseignants.

“Cet accord n’engage pas notre structure parce que nous sommes pas signataires. Cette augmentation annoncée est un bonus et la grève continue ”, a réagi succinctement Aboubacar Soumah.

Dans cette affaire, « seul le terrain va pouvoir nous départager sur cette grève », exprime le secrétaire général du SLECG.

Aboubacar Soumah a réitéré la poursuite de la grève jusqu’à la satisfaction des revendications sur les 8 millions et l’intégration des enseignants contractuels à la fonction publique.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.