Connect with us

News

Tueries des manifestants en Guinée: Le Fndc demande une commission d’enquête sous l’égide de l’ONU

Publié

Le

Tueries des manifestants en Guinée: Le Fndc demande une commission d’enquête sous l’égide de l’ONU

Le Front national pour la défense de la Constitution (Fndc) appelle les Nations unies à constituer une commission d’enquête sur les assassinats des manifestants contre un 3e mandat d’Alpha Condé.

Depuis le 14 octobre 2019, plus 50 personnes ont été tuées par les forces de défense et de sécurité au cours des manifestations contre un changement constitutionnel.

Le Fndc a déploré, ce mercredi 25 mars, “les violences exercées sur les populations civiles par les forces de défense et de sécurité puissamment appuyées par les unités spéciales de l’Armée et une milice aux ordres du Pouvoir” à l’occasion du double scrutin du dimanche 22 mars 2020.

“Ces violences inouïes ont entraîné la mort, dans des conditions atroces, de 9 personnes à Conakry, une à Dubréka, une à Mamou, plus de 21 personnes à Nzérékoré selon un bilan provisoire et une centaine de blessés par balles”, a-t-il déploré.

Face à ces multiples exactions, “le Fndc appelle la communauté internationale à la mise en place d’une Commission d’enquête indépendante sous l’égide des Nations Unies pour faire la lumière sur les crimes commis dans le cadre des manifestations pour la défense de la Constitution guinéenne”.

Selon le Conseil Supérieur de la diaspora forestière (Csdf) plus de 60 personnes ont été tuées à Nzérékoré depuis dimanche 22 mars et 5 églises incendiées.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Un message fort d'Elhadj Alpha Blondy
Comment se protéger du COVID-19 
#COVID19
Alpha Condé déclare l'État d'urgence sanitaire en Guinée. Mosquées et églises sont fermées.
Sidya Touré, tout comme ses collègues du FNDC, exige une commission d'enquête internationale sur les exactions en Guinée sous l'ère Alpha Condé.
Conférence de presse du ministère de la sécurité
Intervention du directeur de la Dcpj, commissaire Fabou Camara, du directeur national de la Police, Baffoe Camara et du ministre de de la Sécurité, Damantang Camara
Le marché de Madina au lendemain du double scrutin du 22 mars 2020
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.