Connect with us

News

Projet de nouvelle Constitution : Un responsable du FNDC pose une condition pour suspendre les manifs

Publié

Le

Le président du Parti Renouveau et le Progrès (PRP) s’est prononcé ce jeudi 21 novembre 2019 sur la situation sociopolitique de la Guinée, dominée par les manifestations de protestation contre le projet d’un troisième mandat.

Dans un entretien accordé à notre rédaction, ce membre du front national pour la défense de la constitution, affirme que le FNDC est plus que jamais déterminé à poursuivre son combat jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

«Quand on saura qu’on ne touchera pas à notre constitution, on organisera des élections libres et transparentes, on saura que chaque Guinéen a le droit de manifester librement dans son pays sans qu’il ne soit agressé, on ne rentrera pas dans nos foyers pour nous tuer simplement parce que nous habitons une zone qui s’appelle Ratoma, nous arrêterons les manifestations», indique l’opposant ajoutant ainsi que le combat c’est pour la libération de la Guinée.

« Donc, nous voulons une nation libre démocratique et prospère», précise-t-il

Evoquant le sujet lié à l’organisation des élections, Rafiou Sow affirme qu’il n’y aura pas d’élections tant que les recommandations de l’audit du fichier électoral ne sont pas respectées.

«Et le président de la République a tout  intérêt pour qu’on aille aux élections présidentielles de 2020. Si nous n’avons pas les élections législatives on va coupler les élections comme ça le pays sera tranquille pendant cinq (5) bonnes années», souligne-t-il.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.