Connect with us

GouvGN

Gestion transparente des biens de l’État: les présidents des institutions républicaines jouent ils aux bons élèves?

Publié

Le

La Cellule Balai Citoyen a présenté ce jeudi 21 mars 2019, son troisième rapport sur la déclaration des biens des hauts fonctionnaires de l’État à son siège. Ce rapport d’enquête consacré aux différents présidents des institutions républicaines a affiché une image positive de cette entité, contrairement aux deux précédents rapports sur les membres du gouvernement.
C’est les premiers à faire l’exception dans ce lot de hauts responsables qui ont préféré rester indifférents face à l’application de la loi sur la déclaration de leurs biens.
Avec 91% de déclarants, seul l’actuel Médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana s’est soustrait de cet exercice de déclaration de biens, sur les onze qui ont dirigé les neufs (9) institutions républicaines du pays.
Malgré le respect de l’article 36 de la constitution par la plupart de ces responsables, les deux sortants de ces institutions dont l’ancien Médiateur de la République, Facinet Touré et l’ancien président de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme, Mamadi Kaba, ont manqué à leur devoir de déclaration de biens à la fin de leur mission.
Un manquement qui rend leur première déclaration sans effet, faute d’absence d’éléments de comparaison.
 Ce bilan reluisant ne sera complet qu’après la déclaration de leurs biens à la fin de leur mandature. Un devoir auquel la plupart des hauts responsables sortants se sont soustraits.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.