Connect with us

News

Crise politique en Guinée: au moins un mort ce mardi à Labé

Publié

Le

La tension ne faiblie toujours pas en Guinée au lendemain du déclenchement des manifestations de résistance contre une éventuelle nouvelle constitution dans le pays.

Ce mardi 14 janvier 2020, des heurts ont éclaté dans la haute banlieue de Conakry, notamment à Sonfonia. Une vidéo publiée sur les réseaux montre un enfant touché à la tête et qui baignait dans le sang du côté de Sonfonia. Un communiqué du Gouvernement indique que c’est un enfant qui ramassait de la ferraille qui aurait été victime de l’explosion d’un objet. Les autorités indiquent qu’il a été admis dans une clinique.

À Labé, ville située au nord de la Guinée, fief du principal parti de l’opposition, l’UFDG, un jeune aurait été tué au cours des affrontements entre partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (Fndc) et les forces de défense et de Sécurité, qui il faut le rappeler, ont été réquisitionné ce lundi 13 janvier, par le gouverneur de la ville, Madifing Diane. Âgé d’une vingtaine d’années, il aurait succombé à l’hôpital régional.

En seulement vingt-quatre heures, au moins trois personnes ont trouvé la mort à Conakry et à Labé, à cela s’ajoute d’énormes dégâts matériels.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction iconsPLUS DE VIDÉOS
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.