Connect with us

Economie

Economique: le FMI annonce des belles perspectives de croissance pour la Guinée

Publié

Le

Au terme d’une mission de deux semaines à Conakry dans le cadre de la 4e revue du programme Facilité élargie de crédit (Fec), la délégation du FMI conduite par Mme Georgia Albertin a animé une conférence de presse ce samedi 12 octobre 2019 au cours de laquelle, elle sa salué la performance de l’économie guinéenne.

De façon générale, le ministre de l’Economie et des finances souligne que jamais, depuis le 2 octobre 1958, la Guinée on a connu un cycle de croissance économique aussi long qu’actuellement avec 10,5% en 2016, 9,9% en 2017 et 6,3 en 2018. En plus d’une maîtrise de l’inflation qui est passée de 9,9% à une estimation de 9,4% au cours de ces dernières années.

«Les réformes structurelles se poursuivent avec une ferme volonté des autorités guinéennes de les mener à leur terme. Elles concernent les secteurs clés de l’économie à savoir l’énergie, comme vous savez les subventions pour soutenir EDG sont assez élevées, mais on est en train de maîtriser la situation. Ça concerne aussi les mines, la justice, le climat des affaires, le système financier», souligne le ministre Mamadi Camara.

En termes de performance de l’économie guinéenne, la chef de mission du FMI, Georgia Albertin indique: «On a des estimations en ce qui concerne la croissance fin 2018 autour de 6%. On s’attend à la continuation d’une croissance qui reste robuste au cours de l’année 2019 et 2020, tirée de la croissance du secteur minier. Les indicateurs montrent que le niveau d’inflation reste assez élevé à 9,4%, mais pourtant, on voit une tendance à la baisse et un certain recul par rapport au 9,8% qu’on avait enregistré en fin décembre 2018».

Concernant la politique budgétaire, Mme Albertin fait noter que la Guinée a enregistré d’un excédent d’une solde de base plus élevée qu’attendu en fin juin qui s’est basée sur une mobilisation des recettes, mais aussi sur une maîtrise importante des dépenses. «On a vu une amélioration du niveau des réserves internationales de la Guinée qui a augmenté autour de 3,7 mois d’importation par rapport à 2,3 mois d’importation en fin 2017. Au futur, il serait important, en termes de politique budgétaire, de continuer avec une politique saine qui vise véritablement à poursuivre la mobilisation des recettes, notamment dans le secteur minier qui pourrait être une source pour créer de l’espace budgétaire pour augmenter les dépenses prioritaires. Il y a aussi un besoin d’augmenter les enveloppes budgétaires dédiées aux investissements, de continuer les réformes pour renforcer, améliorer et s’assurer de l’efficacité des investissements publics», conclut la chef de mission du FMI.

La FEC est un programme qui s’étend sur 3 ans, décembre 2017- décembre 2020, pour un montant de 170 millions Usd afin d’appuyer la mise en œuvre des politiques économiques et des réformes visant à soutenir une croissance plus élevée et partagée, à réduire la pauvreté et à préserver la stabilité macroéconomique en Guinée.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.