Connect with us

Monde

Condamnation du couple Touré aux États-Unis: des parents des victimes du régime AST se réjouissent-t-ils?

Publié

Le

Les « actes » du père de l’indépendance de la Guinée seraient-ils en train de suivre son fils ? Rien n’est sûr, mais la condamnation le 22 avril dernier, par la justice américaine de Mohamed Touré, fils du premier chef d’État guinéen et sa femme Denise Cross Touré à 7 ans de prison ferme et 3 ans de sursis, laisse des commentaires tout autre.

Alors que le couple est sommé de payer 288 620 dollars comme dommage et intérêts à la jeune victime qu’ils ont réduite à l’esclavage pendant 16 ans, certains acteurs publics du pays, dont le député uninominal de Dinguiraye, Fodé Bocar Maréga y voit d’un autre regard cette affaire.

Dans une interview accordée à la presse, ce jeudi 09 mai 2019, ce fils d’une des victimes du premier régime a d’abord annoncé ne pas avoir de commentaire particulier « vis-à-vis d’un délinquant qui a été condamné ». Au contraire il s’est affiché, en personne, « marqué par cette victime qui a passé toutes ces années dans les conditions dans lesquelles elle est passée« .

Selon ce membre de l’AVCB (Association des Victimes du Camp Boiro), qui décrit les faits comme un acte non isolé, Mohamed Touré est tout simplement « comme son père, comme tout le système dans lequel ils étaient », c’est-à-dire  » un système de pourriture de délation, de mensonge et un système de comportements indécents. Ce sont des personnes qui ont passé leur vie à exécuter des gens, et aujourd’hui ils sont entrain de récolter ce qu’ils ont semé. C’est à dire que leur gène ressortent dans des individus ».

Honorable Fodé Bocar Maréga réoriente surtout le débat vers la victime pour qui « on doit avoir une pensée ». D’après lui la question dans ce dossier c’est:  » la victime c’est un enfant de quel âge ? 5 ans 6 ans qui a été transporté là-bas pour s’occuper d’enfants? C’était impossible pour elle d’aller à l’école, elle a été frappée, elle était brimée dans un pays comme les États-Unis, voilà la victime, c’est ça qu’il faut mettre en ligne de mire et non pas ce délinquant qui a été condamné « , a-t-il enfin lâché.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.