Connect with us

Economie

Conakry: tenu d’un atelier de concertation sur la cartographie et l’analyse de l’écosystème numérique

Publié

Le

Plusieurs jeunes venus de Conakry et l’intérieur du pays suivent un atelier de concertation de deux jours (06 et 07 novembre), dans un réceptif hôtelier à Conakry, sur la cartographie et l’analyse de l’écosystème numérique Guinéen.

Cette initiative rentre dans le cadre du résultat 7.3 du programme INTEGRA qui vise à mettre en place une coalition des industries des services des TIC à travers un partenariat public-privé, pour une meilleure structuration de la filière en vue de renforcer les capacités de 200 jeunes pour des emplois durables.

Ce volet est l’un des quatre volets du grand programme INTEGRA financé par l’Union européenne avec un coût de 65 millions d’euros, et exécuté par le Centre du commerce international (ITC).

Cette agence onusienne a dans le cadre de la mise en œuvre du programme INTEGRA effectué une étude sur la cartographie et l’analyse de l’économie numérique en Guinée.

Cette étude se propose dans un premier temps, d’identifier les segments porteurs à même de permettre la création et la pérennisation d’emploi jugé attractif pour les jeunes.

L’identification en question s’est basée sur une recherche documentaire et une enquête face à face conduite auprès des acteurs du numérique à Conakry et dans les régions du pays, affirme la Coordinatrice nationale du programme INTEGRA-ITC.

Les segments jugés porteurs, la méthodologie ainsi que les résultats de l’enquête feront l’objet d’une présentation et des discussions lors de ce présent atelier. Selon Dienaba Keita-Hann, cet atelier sera une occasion de présenter les résultats préliminaires et tendance de la cartographie et l’analyse de l’environnement numérique guinéen en vue de mettre en place une plateforme des acteurs pour stimuler les opportunités d’affaire et la création d’emploi pour les jeunes.

Cet espace d’échanges sera également une occasion pour les acteurs de la filière de TIC de trouver un consensus concernant la mise en place d’une coopération stratégique pour la promotion des TIC en Guinée. Il permettra la communication, l’information, les échanges d’idées et les confrontations des différents points de vue en amont, de la finalisation de la feuille de route et la mise en place de la coalition.

« A l’issue de ces deux jours de rencontre, il sera question de mener à terme le processus à savoir la mise en œuvre rapide effective permettant de favoriser toutes les opportunités d’emploi et d’auto-emploi, dans l’industrie des Technologies de l’information et de la communication », a souligné la Coordinatrice.

INTEGRA est un programme d’insertion socioéconomique des jeunes de la République de Guinée qui a été mis en place par l’Union européenne et le gouvernement guinéen. Le ministère du commerce se trouve être le département d’encrage du Centre du commerce international des Nations unies en Guinée.

C’est ce qui a motivé la présence du ministère du commerce à cet atelier. « Le 21e siècle est marqué par la technologie de l’information et de communication. La révolution industrielle ne laisse pas la Guinée en marge. Le gouvernement guinéen et engagé à mettre les technologies de l’information et de communication au service du développement et notamment au service des jeunes », a rappelé madame Kourouma Aminata, secrétaire générale du ministère du Commerce.

Il s’agit d’une première tentative afin d’établir une cartographie complète de l’écosystème du numérique guinéen avec tous les acteurs dans les différents segmentsde ce secteur. Que ce soit les télécoms et toutes activités liées au développement de logiciel, des contenus, des applications de métiers (…), a dit Darius Kurek, conseiller principal pour la stratégie exportation et la compétitivité au Centre du commerce international à Genève.

« On essaye d’avoir une image globale de ce qui se passe en Guinée, ceci comme base pour pouvoir développer, proposer une alliance des industries des TIC pour promouvoir l’emploi, la création d’entreprise et l’innovation en Guinée. Le but visé est de savoir qui fait quoi et quelles sont les potentialités de développement de ce secteur, et quelles sont surtout les potentialités de création d’emploi et d’entreprise d’innovation à court, moyen et long terme en Guinée« .

Le programme INTEGRA est aussi un programme de fond fudiciaire pour l’Afrique qui vise à combattre la migration irrégulière et à donner des opportunités aux jeunes guinéens pour éviter qu’ils partent à l’étranger. Le domaine numérique, est donc l’une des sources d’emploi possible, extrêmement valide, rassure la représentante de l’Union européenne.

Marina Marchetti martèle que cette analyse est censée identifier les potentialités du pays, des capacités qui existent et éventuellement les faiblesses et trouver les moyens ensemble avec le gouvernement guinéen, les secteurs privés, les universités, les centres de recherche (…). Ensuite, trouver des moyens pour résoudre ces faiblesse et donner cette opportunité aux jeunes guinéens de s’épanouir dans le pays.

Un partenariat entre le public et le privé guinéen sera créer dans ce sens pour favoriser le développement de l’économie numérique dans le pays pour la création d’emploi décent, de richesse et le développement du pays, a précisé la représente de l’U.E.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.