Connect with us

ÉDUCATION

Rentrée universitaire : Plusieurs mesures prises par l’Université GLC de Sonfonia

Publié

Le

Pour l’année universitaire 2019-2020, l’Université Général Lansana Conté (GLC) de Sonfonia a pris d’importantes mesures afin d’améliorer le système d’enseignement au sein de son institution.

En prélude à la rentrée universitaire ce lundi 7 octobre 2019, le Conseil universitaire de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia s’est réuni, le samedi 5 octobre, pour discuter des mesures à prendre pour le bon fonctionnement des cours durant l’année universitaire 2019-2020.

« Il fallait qu’on invite ceux qui sont concernés par la formation et la recherche, et tous ceux qui travaillent pour que les cours et les recherches se fassent correctement, voir quelles sont dispositions qui sont déjà prises, comment l’année va démarrer dans les meilleures conditions possibles », a expliqué le recteur de l’université, Amadou Oury Korè Bah.

Plus loin, il annonce qu’un contrat de fourniture de la connexion Internet à l’université a été signé avec une entreprise privée. Ce qui va faciliter les études aux étudiants. Plusieurs d’autres partenariats ont aussi été noués avec des universités internationales.

S’agissant des mesures prises, Kéfing Condé, vice-recteur chargé des études, explique : « Chaque enseignant doit déposer un syllabus au directeur des programmes et à son chef de département. C’est le minimum. C’est un contrat entre l’enseignant et l’étudiant. L’enseignant doit montrer aux étudiants comment il va dérouler son cours et comment il va les évaluer. L’enseignant doit déposer ce syllabus pour que l’étudiant, en rentrant, sache quel va être son cheminement dans l’année. Et les cours ont lieu tous les jours ouvrables de 8h à 18h. […] La rigueur dans la ponctualité des enseignants est une nécessité. Si nous ne sommes pas rigoureux avec nous, nous ne pouvons pas l’être avec les étudiants. Il a été décidé cette année que les cours seront retirés à tous ceux qui ne vont pas être à l’heure pour les donner à d’autres plus disponibles, parce que cela peut amener la rébellion des étudiants. Généralement, ces derniers temps, les étudiants ne se démobilisent ou ne crient que quand le professeur n’est pas là

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.