Connect with us

News

Dernière marche « pacifique » du FNDC: « nous serons tués, mais j’invite les Guinéens à la résistance face à l’oppression »

Publié

Le

Le Front national pour la Défense de la Constitution est plus que jamais déterminé à barrer la route au projet de nouvelle constitution en Guinée.

Après leur manifestation de ce lundi 6 janvier 2020, ils ont donné un ultimatum au président Alpha Condé, pour qu’il renonce à son projet.

Selon Abdourahmane Sano, le coordinateur du FNDC en annonçant son projet de nouvelle constitution, Alpha Condé donne la possibilité au peuple de Guinée de demander son départ: «Le 19 décembre 2019, Alpha Condé dans son discours provocateur a annoncé son projet de nouvelle constitution. Nous devons considérer cette déclaration comme un acte allant dans le sens de demander dès maintenant sa démission.»

Le coordinateur national du FNDC invite plus loin les Guinéens de se tenir prêts pour résister face à ce qu’il qualifie de l’oppression: «À tout le peuple de Guinée qui est le seul détenteur du pouvoir public, nous sommes en pleine droit à partir de maintenant de rentrer en résistance conformément à la loi et à travers les moyens légaux pour combattre l’oppression de ce pouvoir.»

«Le combat contre cette dictature, ajoute Abdourahmane Sano, c’est aussi pour rendre hommage à ceux qui ont perdus la vie depuis le début du combat contre le changement constitutionnel.»

Pour le coordinateur du FNDC, Alpha Condé n’est pas seul dans sa démarche de changer l’actuelle constitution: «Il est avec le président de la cour constitutionnelle, il est avec le président de l’Assemblée nationale, ils doivent tous démissionner

Pour terminer, M. Sanoh invite les partisans du front de continuer la lutte même au cas où leurs leaders seront en prison: «Nous serons tués, et nous serons en prison. C’est ça la caractéristique de la dictature de ce régime. Mais vous devez résister pour libérer la jeunesse guinéenne.»

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Guinée: vers le couplage des élections législatives et le référendum.
Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
Mamadou Kaly Diallo, activiste des droits de l’homme et membre du "Démocratie sans violence - La Baïonnette Intelligente" s'exprime sur les violences enregistrées dans le pays ces derniers jours et s'inquiète sur la tournure des événements qui prennent de relent ethnique.
Grève du SLECG: les élèves du Groupe scolaire la Providence (petit Simbaya) dans la rue ce mercredi 22 janvier 2020.
Manifs non-stop du FNDC: les jeunes prennent d'assaut les rues de Fria ce mardi 21 janvier 2020.

Source: friaguinee.net
Bambeto, il se dit solidaire aux actions du Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC, mais désapprouve les actes de vandalisme sur l'axe Hamdallaye-Kagbelen.
Saikou Diallo alias CIA de Bambeto envoi un message au président de la République et à ceux qui veulent corrompre les jeunes de l'axe.
PLUS DE VIDÉOS
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.