Connect with us

News

Un ancien ministre au président Alpha Condé : « il doit rester conforme à ses engagements. « 

Publié

Le

Débarqué du gouvernement suite au remaniement ministériel intervenu le 22 mai 2018, l’ancien ministre de la sécurité et de la protection civile, Abdoul Kabele Camara suggère à son ancien patron de se plier à ses engagements. Il l’a fait savoir ce vendredi 30 août 2019, au cours d’un meeting d’information qui a réuni l’ensemble des membres du comité de pilotage du Front National pour la Défense de la Constitution (Fndc).

Pour l’ancien ministre du président Alpha Condé, trois raisons devraient amener le locataire de Sekhoutourea à renoncer au projet de « nouvelle constitution ».

« La première raison, est liée à son passé politique. Ne s’est-il pas battu pour l’instauration de la démocratie dans notre pays. Comment admettre une telle contradiction.

La deuxième raison, c’est l’engagement qu’il a prit au moment de son investiture. Il a juré de respecter l’actuelle constitution. N’a t-il pas combattu les autres pour cela ?

La troisième et dernière raison, ce que le peuple de Guinée espère voir son président sortant passer la main à son successeur, pour offrir une belle image à la Guinée » a laissé entendre l’ancien avocat du président guinéen, Alpha Condé.

Au peuple de Guinée, l’ancien ministre délégué à la Défense demande à barrer la route à tout projet de révision constitutionnelle.

« Pas de référendum, pas de 3e mandat, pas de nouvelle constitution » a t’il annoncé.

Par ailleurs, Me Abdoul Kabele Camara rappelle à ceux qu’il qualifie de détracteurs, que le Front National pour la Défense de la Constitution, sera là pour dit-il s’opposer à toute idée de révision constitutionnelle.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
#Wanindara ce jeudi 20 février 2020
Identifiez les Assi, Rougui, Fatou, Binta, La belle, Bijou, Kadiatou et Fatim

Le super assassin de souris a trouvé leur médicament.
La résistance active et permanente du FNDC se poursuit à #Wanindara ce jeudi 20 février 2020.
C'est ce qu'on appelle honnêteté. Un imam qui refuse 50 millions de francs CFA du Premier ministre pour l'organisation d'un meeting. Imaginez qu'on donne 50 millions GNF ou même 20 millions GNF à nos chefs religieux, est-ils allaient le refuser? Nous n'avons pas  dit qu'ils vont le recevoir ou non, mais est-ce qu'ils allaient refuser le montant? C'est une question, pas une affirmation. Qu'est-ce que vous en pensez?
Jets de pierres entre forces de l'ordre et manifestants à Wanindara
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.