Connect with us

Guinée : le projet de construction de deux cités à Conakry va-t-il être retiré au Maroc?

Publié

Le

Il y a deux ans, le projet de construction des cités de la douane et de la police, a été lancé par le président Alpha Condé et le Roi Mohamed VI du Maroc. Mais depuis, les travaux trainent.

Le groupe marocain,  Addoha, a eu le marché de construction la cité de la Douane composée de 761 logements sociaux et résidentiels (R+6). En plus de cette cité, le groupe marocain doit  construire la cité de la Police qui, elle, contient 1891 logements sociaux et résidentiels (R+8).

Les travaux de ces deux cités, dont la durée est de 24 mois,  devaient démarrer peu après la pose de la première pierre faite en mars 2014, et finir en septembre 2016. Mais voilà que ça        n’avance pas,     et cela ne fait mal aux autorités, notamment le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Louceny Camara. C’est pourquoi il s’est rendu au Maroc pour en parler avec l’entreprise chargé de l’exécution des travaux : « Nous sommes rendus au Maroc pour rencontrer les partenaires. Ils ont pris des engagements et lorsque nous avons compris que ces engagements ne venaient pas à être respectés, nous avons écrit pour leur dire que le projet doit connaitre un démarrage effectif. »

L’entreprise marocaine avait sous-traité avec une entreprise en Guinée. Mais ce contrat a été résilié par la suite. Ce qui a occasionné l’arrêt des travaux sur les deux sites. Et le groupe Addoha n’a pas trouvé d’autres sous-traitants.

Mais le ministre Camara va saisir sa hiérarchie pour savoir la suite à donner au projet : « Ils n’ont pas eu un autre partenaire. Nous attendons la fin des trois mois pour nous référer à notre hiérarchie, pour lui faire savoir quel est notre point de vue par rapport à la poursuite ou non de ce projet. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.