Connect with us

Guinée : Bouréma Condé  » les contraintes liées à la tenue des élections locales levées »

Publié

Le

Les contraintes d’ordre administratives et juridiques qui pesaient sur la tenue des élections communales et communautaires en Guinée ont été levées par Bouréma Condé, ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, a rapporté mardi la radio d’Etat.

Cette annonce a été faite par le général Bouréma Condé, ministre guinéen de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, lors du lancement lundi à Conakry des travaux d’un atelier auquel prennent part les 33 préfets des circonscriptions administratives du pays.

La signature de deux arrêtés par le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, dont un portant sur le découpage territorial, par lequel est déterminé le nombre de collectivités locales, et l’autre arrêté portant, lui, sur le nombre de conseillers devant être élus par collectivité en tenant compte de leur taille, met fin au souci qu’avait provoqué ces contraintes chez les acteurs politiques guinéen, dont la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Il y a une dizaine de jours, la CENI avait attiré l’attention sur le retard pris dans la levée des contraintes administratives et juridiques des élections.

Suite à l’atelier de planification des élections locales qui s’était déroulé à Kindia en février dernier, la CENI avait saisi l’occasion pour suggérer l’organisation d’élections locales, dans une période de 254 jours, ce qui devait coïncider au mois d’octobre. Cela supposait que les contraintes juridiques et administratives pourraient être levées avant le 8 juillet 2016.

Ce qui ne fut pas le cas. Maintenant que ces contraintes viennent d’être levées, comme l’a annoncé le ministre Bouréma Condé, il faut s’attendre à ce que la CENI se retrouve pour tabler sur un nouveau chronogramme électoral, selon des sources proches de l’institution.

Car la tenue des élections en octobre ne seraient plus techniquement possibles, comme l’a elle-même reconnu la CENI.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Des forces de l'ordre utilisent des frondes et des lance-pierres contre des jeunes de Wanindara 3 qui utilisent eux aussi des pierres. C'est une vidéo de Sadialiou filmée ce 27 février 2020 à l'occasion de la résistance citoyenne et active du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) contre les élections législatives et référendaire du 1er mars 2020.
🔴Le grand marché de Siguiri (Djoliba) en feu (instant T)👇🔥🔥

Le feu persiste depuis 22h malgré l'intervention des sapeurs-pompiers de la SAG. Pour l'instant, plus de 50 boutiques partis en fumée.
Les forces de l'ordre presque débordées à #Bailobaya (Dubreka)
Résistance active du Fndc: échauffourées à Bailobaya (Dubreka)
L'appel d'Abdourahmane SANO, coordinateur national du Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC
Résistance active et permanente du FNDC: situation tendue à Wanindara ce jeudi 27 février
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.