Connect with us

Présidentielle 2015 : Faya Millimouno aussi candidat

Publié

Le

Huit cent millions de francs guinéens, c’est la caution à payer pour être candidat à l’élection présidentielle du 11 octobre. Dr Faya Millimouno du Bloc Libéral (BL) paiera cet argent ce lundi 31 août.

A vingt quatre heures avant la fin du délai des dépôts des candidatures pour la présidentielle du 11 octobre, seuls quatre candidats ont payé le ticket de 800 millions GNF. Contrairement à la présidentielle de 2010 qui a connu vingt quatre candidats au premier tour, celle de 2015 ne connaitra même pas dix.

Après le président Alpha Condé du RPG Arc-en-ciel, Papa Koly Kourouma de la GRUP, Sidya Touré de l’UFR, Cellou Dalein de l’UFDG, c’est autour de Faya Lansana Millimouno du Bloc Libéral (BL) d’acter sa candidature. C’est le seul candidat venu d’un parti nouvellement créé à se présenter à cette élection cette année. C’est ce lundi 31 août que le Dr Faya va faire le dépôt de sa candidature à la Cour constitutionnelle.

Joint par nos confrères de mediaguinee, Dr Faya Millimouno a expliqué comment il a pu mobiliser le montant nécessaire pour sa caution : « Nous sommes un parti politique certes jeune mais qui très ambitieux. On a des militants et des sympathisants très engagés. Nous avons des Guinéens qui croient en ce que nous faisons. C’est donc l’effort de l’ensemble de ceux-là. Certains sont ici en Guinée, d’autres sont ailleurs. Tous ont pensé que ce que nous avons passé ces quatre dernières années et surtout les deux ans et demi que nous avons été fonctionnels en tant que parti politique, cela a plus à beaucoup de personnes. Il y a des gens qui ont pensé que cette flamme ne devait pas s’éteindre. Il fallait donner une chance à cela. Donc, il ya quelques mois depuis que nous avons lancé notre campagne de levée de fonds. Il ya des Guinéens qui ont contribué pour un million, d’autres pour cinq millions, parfois pour 4 millions, etc. Aujourd’hui, le résultat est là. On sera candidat. Et le même processus continue. On se déplacera sur toute l’étendue du territoire national pour apporter le message de la rupture. »

Beaucoup d’observateurs estiment que l’élévation du montant de la caution vise à écarter les petits partis politiques de la course à la présidentielle.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.