Connect with us

Dakar – Après une caricature de Jeune Afrique, les mourides manifestent

Publié

Le

Jeune Afrique a récemment publié une caricature de Serigne Amadou Bamba Mbacké communément appelé Serigne Touba fondateur du mouridisme (courant musulman majoritaire au Sénégal), cette caricature continue de faire de bruits dans les milieux religieux du Sénégal.

Samedi, une grande manifestation a été organisé à Dakar la capitale sénégalaise qui a regroupé de milliers de manifestants de tout bord.

Le gouvernement sénégalais a aussi réagit suite à cette caricature: « A la suite du Chef de l’Etat, le Président Macky SALL, le Gouvernement du Sénégal exprime toute son indignation et condamne, avec fermeté, cette maladresse incompréhensible et inadmissible de la part d’un organe de presse qui s’identifie à l’Afrique et sensé connaître, défendre et promouvoir la culture et les valeurs africaines.

Le Gouvernement prend acte des excuses présentées par Jeune Afrique et tient à rappeler que le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, Homme de Dieu, est un symbole national, un patrimoine culturel mondial, dont les enseignements fondés sur la paix, le travail,  le pardon, le respect de l’autre, le culte du savoir, ont inspiré et continuent à inspirer toute l’humanité.

Le Gouvernement renouvelle tout son soutien et sa solidarité au Khalif Général Cheikh Sidy Mokhtar MBACKE, à la communauté mouride,  et à tous  les hommes de Dieu et prendra toutes les dispositions nécessaires, pour la protection de nos figures historiques, le respect de nos valeurs et convictions religieuses. «  a affirmé le gouvernement dans un communiqué signé du « Ministre auprès du Premier Ministre,  Porte-parole du Gouvernement » Seydou GUEYE.

Jeune Afrique a donc présenté ses excuses au sénégalais et a demander au gouvernement de prendre leur responsabilité.

Actualité en Guinée et au Sénégal

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.