Connect with us

Guinée : ce que les victimes pensent de la réconciliation (Vidéo)

Publié

Le

Depuis plusieurs jours, la commission provisoire de réconciliation nationale (CPRN) poursuit ses séances de consultations en vue de mettre en place le mécanisme de la réconciliation nationale. Mercredi 29 juillet, la commission a rencontré les victimes.

Cette rencontre devrait permettre aux victimes d’avoir une connaissance étendue sur le rôle de la commission provisoire de réconciliation nationale afin de les amener à s’y impliquer.

A cette rencontre, il y avait l’Association des victimes du Camp Boiro, les victimes du 4 juillet, celles du 28 septembre, entre autres.

« Pour nous, cette réconciliation, c’est un remerciement pour Dieu, parce qu’aujourd’hui nous sommes vraiment ravis, parce que de 71 à maintenant on ne pouvait pas imager qu’une telle journée pouvait exister. Aujourd’hui qu’on nous parle de réconciliation, de vérité c’est un jour de justice pour nous», a affirmé Amadou Tounkara.

Abass Bah, Secrétaire général de l’Association des victimes du Camp Boiro, est une victime du Camp Boiro. Il a fait savoir que cette réconciliation est nécessaire pour la Guinée aille de l’avant, et que le processus ‘’doit se faire dans les règles de l’art.’’

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.