Connect with us

PSG : Serge Aurier, un an et demi de galère et de déboires

Publié

Le

Placé en garde à vue ce lundi matin pour violences sur un policier, Serge Aurier accumule les soucis extra-sportifs depuis sa signature au Paris Saint-Gerrmain. Entre ses insultes envers un arbitre, la fameuse affaire Periscope et ses démêlés avec la BAC, l’Ivoirien fait tout pour se faire remarquer…

Mais quelle mouche a donc pu piquer Serge Aurier ? L’air de la capitale le rendrait-il incontrôlable ? En l’espace d’un an et demi, le latéral droit du Paris Saint-Germain a davantage fait parler de lui pour ses frasques extra-sportives que pour ses performances sur le terrain. Et pourtant, l’Ivoirien avait véritablement passé un cap sous les ordres de Laurent Blanc, devenant incontournable dans son couloir droit, reléguant Gregory Van der Wiel à un simple rôle de remplaçant. Mais aujourd’hui, la garde à vue d’Aurier pour violences sur un policier alourdit de nouveau son bilan…

 Mars 2015 : Aurier insulte un arbitre sur Vine
Forfait pour le huitième de finale de Ligue des champions face à Chelsea, Serge Aurier vit cette rencontre palpitante devant sa télévision tel un véritable supporter parisien. Alors que le Paris Saint-Germain arrache une qualification historique voire héroïque, l’Ivoirien se lâche sur Vine et exulte… à sa façon. « Ici c’est Paname, arbitre sale fils de p… ». La vidéo fait le tour d’Internet, fait rire les fans du club de la capitale sur le moment, mais Aurier va payer très cher cet écart de conduite. L’UEFA se charge de l’affaire et décide de lui infliger trois matches de suspension alors qu’il n’avait pas joué la moindre rencontre dans cette compétition. Le début des ennuis.

 Février 2016 : La fameuse affaire Periscope
Tout va pour le mieux pour le PSG, auteur d’une saison historique en Ligue 1. Mais à quelques jours de retrouver Chelsea, décidément, en Ligue des champions, Serge Aurier dérape totalement lors d’une session Periscope le 14 février. Le latéral droit qualifie Laurent Blanc de « fiotte » et plusieurs de ses coéquipiers sont également taillés en pièce dont Salvatore Sirigu qu’il trouve « guez ». Après des excuses peu convaincantes d’Aurier, le PSG décide de l’écarter du groupe professionnel durant un mois et demi. Finalement, à la surprise générale, Laurent Blanc le titularisera lors de la double confrontation contre Manchester City en quart de finale de Ligue des champions. Un échec total au regard des prestations très décevantes livrées par le joueur au cours du rendez-vous le plus important de la saison parisienne.

 Mai 2016 : Aurier placé en garde à vue
Jamais deux sans trois pour l’ami Serge. Pendant que certains de ses coéquipiers prennent du bon temps loin de la grisaille parisienne ou préparent l’Euro 2016, Aurier, lui, préfère prendre du bon temps dans la capitale. Interpellé vers 6 heures du matin à la sortie d’une boîte de nuit, l’Ivoirien a été placé en garde à vue lundi à la suite d’une altercation avec un policier de la BAC. L’Ivoirien lui aurait notamment asséné un coup de coude sur le torse, entraînant ainsi une plainte du policier. Cette fois-ci, Aurier a peut-être bien grillé sa dernière cartouche en tant que joueur du PSG.

Source: Metronew

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.