Connect with us

Guinée : L’Etat accusé d’expropriation de terre à un opérateur économique

Publié

Le

L’opérateur économique guinéen, Nana Télico Kourouma, au passage dans les GG ce mercredi 29 mars 2017 a dénoncé l’expropriation illégale de son domaine qu’il aurait acquis légalement à Kipé au centre émetteur pour bâtir un immeuble de 10 étages. Il dénonce un acharnement et une persécution  politique et non même pour d’utilités publiques dont il est victime par certains cadres, en complexité avec une société chinoise.

Pour cet opérateur économique, il possède tous les documents authentiques y afférant aux méthodes d’acquisitions  et il dénonce un acharnement de quelques cadres « véreux », selon ses propres termes : «Je suis dans les activités domaniales depuis belle lurette. Je suis dans la logique d’un titre foncier et non d’un arrêté. J’ai acquis ces domaines légalement et j’ai les dossiers authentiques. Même si c’est par un arrêté foncier que j’avais acquis  ces domaines, l’Etat devrait me recaser quelque part et puis m’indemniser, à condition que cela soit pour d’utilités publiques exclusivement. En plus j’ai obtenu un permis de construire et j’ai un titre foncier

Parlant des persécutions politiques pour des raisons d’appartenances politiques et idéologiques, Nana Télico Kourouma prend ça avec des pincettes, mais s’interroge sur les mobiles de cette expropriation qu’il qualifie d’illégale: «Je me demande pourquoi à chaque fois je suis victime. Pourtant, j’ai participé à la création des forces vives en Guinée  depuis l’avènement du multipartisme intégral  en Guinée avec Boubacar Biro Barry, Hadja Rabiatou Serah Diallo et tant d’autres.« 

Accusé d’être le financier du président du PEDN, Nana Kourouma dément et demande des preuves: « Moi je vis de la terre et je fais en sorte que j’obtienne légalement les dossiers pour ne pas laisser de problèmes pour ma progéniture. Je me demande pourquoi le nommé Ibrahima Kassis Dioubaté débarque des gendarmes dans mon  domaine et quand j’ai écouté l’actuel ministre de la Jeunesse dans vos antennes  dire que le domaine n’a jamais été vendu et que c’est une propriété exclusive de l’Etat, j’étais surpris. Mon domaine est attribué maintenant à une société chinoise, pourtant, selon eux, c’était pour construire une maison de jeunes de Kipé qui sont roulés dans la farine. Je précise que je n’ai aucun problème avec les jeunes de Kipé. S’ils venaient solliciter un lopin de terre pour d’utilité publique, j’aurais sincèrement cédé. »

« J’ai adressé une lettre au Premier ministre et au ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire pour trouver la solution à ce problème, mais pour le moment aucune suite favorable », a-t-il regretté.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.