Connect with us

Guinée: la journée ‘’ ville morte ’’ de l’opposition guinéenne partiellement suivie à Conakry

Publié

Le

La première des deux journées ‘’ville morte’’ lancées par l’opposition guinéenne pour réclamer la baisse du prix des produits pétroliers a été partiellement suivie ce mercredi 30 mars 2016 à Conakry.

Le commerce est le secteur le plus touché par cette première journée dans la capitale guinéenne.

Si les banques et assurances et l’administration ont continué leur service habituel, la plus grande partie des boutiques et magasins sont restés fermés dans les marchés et le long des axes routiers.

Sur l’axe Sonfonia-Wanidara-Cosa-Bambéto-Hamdallaye, quelques voitures étaient visibles sur la route tandis que la circulation était dense sur l’autoroute Fidel Castro.

Aux dernières nouvelles, des affrontements  ont éclatées entre  des jeunes en colère contre l’arrestation de certains d’entre eux et les forces de l’ordre massivement mobilisés pour la circonstance.

« A Wanidara dans la commune de Ratoma, au moins cinq personnes considérées comme des sympathisants de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) de Cellou Dalein Diallo ont été interpelées par les agents des services de sécurité », nous confie un citoyen joint dans ce fief de l’opposition guinéenne.

 Les opposants sont décidés de poursuivre leurs manifestations jusqu’à obtenir satisfaction.

La journée ‘’ville morte’’ de l’opposition guinéenne partiellement suivie à Conakry

                             La journée ‘’ville morte’’ de l’opposition guinéenne partiellement suivie à Conakry

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.