Connect with us

La Guinée déclarée Ebola free, Plan International appelle à la prudence

Publié

Le

Après 42 jours sans nouveau cas, la Guinée est déclarée officiellement exempte de la transmission du virus Ebola par l’Organisation Mondiale de la Santé. Tout en se réjouissant de cette excellente nouvelle, l’organisation Plan International appelle à la prudence.

« C’est une nouvelle bienvenue pour la Guinée après de longs mois de souffrance. Il est toutefois important de souligner que cette annonce symbolique de l’OMS ne doit surtout pas entrainer un relâchement. L’exemple du Libéria est là pour nous rappeler qu’arriver à zéro cas est une chose, le maintenir demande une vigilance et un suivi constants.  » a déclaré Francis Sala-Diakanda, Directeur Pays de Plan International en Guinée.

Un total cumulé de 3807 cas suspects, probables et confirmés d’Ebola dont 2536 décès ont été enregistrés en Guinée depuis le début de l’épidémie en Afrique de l’Ouest en mars 2014.

« C’est l’occasion de rendre hommages aux victimes et aux communautés, mais aussi à l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux qui se sont mobilisés pour combattre la maladie et ses conséquences.  » rajoute M. Sala-Diakanda.

Plan International, présente en Guinée depuis 25 ans,  a été en première ligne de la réponse à Ebola dans le pays au côté de la coordination nationale. L’organisation a dépensé environ 20 millions de Dollars US pour répondre à Ebola dans 17 préfectures du pays.

Dans sa réponse en Guinée, l’organisation Plan International, a mis la priorité sur les enfants qui ont subis des dommages émotionnels et physiques. Près de 14 000 enfants affectés par le virus Ebola, la moitié étant des filles ont  bénéficié d’un soutien psychosocial dans le cadre du renforcement des mécanismes de protection des enfants.

Plan International a mis les communautés au centre de la réponse à la crise à travers des campagnes massives de mobilisation sociale menées par des volontaires communautaires. Cela a permis de lever les résistances et de faciliter l’adoption de mesures préventives et de protection.

L’organisation a également apporté son soutien aux districts sanitaires, en améliorant l’accès à des installations d’eau et d’assainissement dans les écoles et les centres de santé locaux.

Plus de 200 000 enfants en ont bénéficié dans les écoles présentes dans les zones affectées.

Les activités des ménages étant limités à cause de l’épidémie, l’organisation a distribué des vivres et du matériel aux familles touchées. Plan International a aussi appuyé la rentrée scolaire de centaines d’enfants dans 10 préfectures.

Le pays a été profondément touchée par l’épidémie d’Ebola, répondre aux multiples conséquences sera essentiel dans les mois et années à venir et il y a beaucoup à reconstruire:” a déclaré Sala-Diakanda.

« Il est important de soutenir les enfants et les communautés au cours de cette phase de relèvement et leur permettre de se remettre de ces horribles moments qu’ils ont vécus. « 

 « Un appui financier et technique des partenaires est urgent et nécessaire afin que les enfants, –filles et garçons  aient accès à l’éducation, que le système de santé soit fortifié, que les mécanismes de protection au niveau communautaire soient renforcés, que des moyens de subsistance soient restaurés et que les capacités de réduction des risques de catastrophe des communautés soient améliorées. »

Transmis par la cellule de communiation de Plan Guinée

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.