Connect with us

Guinée : Ebola ne finit pas de surprendre…

Publié

Le

Le virus Ebola ne finit pas déjouer les thèses des spécialistes. Au début de l’apparition de la maladie, les médecins avaient demandé aux personnes guéries d’Ebola, notamment les hommes, de ne pas avoir de rapports intimes avant trois mois. Car le virus reste présent dans le sperme de la personne guérie pendant cette période. Mais au Libéria, le cas d’Ebola qui a resurgi dans le pays est venu d’un homme qui a eu des rapports intimes avec sa femme cinq mois après sa sortie du centre de traitement.

A Kindia, en Guinée, c’est encore un autre phénomène qui inquiète les médecins. Selon le chargé de communication de la coordination de la lutte contre Ebola, Fodé Tass, une femme  ne présentant aucun signe d’Ebola a bien le virus dans son corps. La femme n’aurait ni fièvre, ni fatigue et ne présente aucun symptôme d’Ebola. Mais quand les laborantins examinent  le lait sorti de ses seins, ils retrouvent le virus. «Cette femme dont le cas est atypique doit sortir aujourd’hui. On doit la mettre quelque part. Son mari est déjà informé », a indiqué M. Tass, avant d’ajouter qu’à Conakry, il n’y a aucun cas confirmé et que le CTE de Donka n’a que trois suspects.

Parlant des cas contacts, M. Tass s’est fait du fait que toutes les communes de Conakry soient sorties du suivi contact, exceptée la commune de Matoto qui doit sortir de la surveillance dans 48 heures.

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.