Connect with us

Sport: Real-Atletico, Monaco-Juve, deux chocs à la hauteur de la Ligue des Champions

Publié

Le

D’un côté, une confrontation qui a déjà été deux fois une opposition en finale de Ligue des Champions, Real-Atletico. De l’autre, un choc des styles total entre un petit poucet monégasque et a vieille dame turinoise qui est à nouveau capable d’écrire des lettres de noblesse. Analyse des deux matchs.

Real-Atletico, un classique pas classico

Chaque année, les médias servent sur un plateau d’argent la confrontation Real-Barcelone, le fameux « classico ». Sauf que depuis quelques temps, le vrai derby culturel du foot espagnol, c’est l’affrontement entre Merengue et Colchoneros, Real-Atletico. Déjà deux finales de Ligue des Champions en plus des affaires courantes du championnat espagnol, c’est dire. Cette fois-ci les hommes de Zinedine Zidane et de Diego Simeone se retrouvent en demies, mais l’affrontement sera tout autant bon à voir.

La maison blanche est à son avantage dans la compétition européenne, c’est un fait connu du tous. Dix fois vainqueur, dont deux fois contre l’Atletico, c’est dire. Dans cette nouvelle double confrontation face aux rouges et blancs, le Real doit se reposer sur quelques statistiques qui l’avantagent. D’abord, le résultat du match aller sera important mais pas primordial, en cas de défaite comme de victoire. Les clubs espagnols étant les plus à mêmes de renverser la vapeur en cas de revers au match aller, c’est le cas 42,9% du temps selon une étude Bwin. Autre stat, vous pourrez vous attendre à voir des buts, mais pas forcément un gros écart. Un club espagnol perd le plus souvent du temps que par un seul but d’écart, quasiment les deux tiers du temps.

Monaco-Juve, Turin favorite

Dans cet affrontement, la Juve affiche beaucoup de signaux positifs. Elle recevra au match retour, dans un Juventus Stadium qui est une forteresse imprenable. La dernière défaite face à un club étranger là-bas, c’était face au FC Séville, fin d’année 2015. Dans le dernier carré, les statistiques proposées par une autre étude Bwin pèsent elles aussi en faveur de la vieille dame. « Il faut éviter l’Italie, espérer la France.  Sur 13 équipes à s’être qualifiées jusqu’à ce stade, 10 ont disputé la finale et les trois autres ont perdu sans démériter. Deux ont été battues avec un petit but d’écart et la troisième a été sortie par une autre équipe italienne ».

Chez les parieurs ?

Le Real Madrid est favori, avec 1.48. Dans cette confrontation, au moins deux buts sont attendus tant les cotes de moins de 0,5 (6.75) et plus de 1,5 (1.25) sont significatives. La qualification de la Juventus aussi semble tenir la corde, avec 1.35 ! Une chose parait acquise, si un de ces deux clubs venait à mener à la mi-temps, il ne serait pas renversé dans les 45 minutes suivantes. Monaco renversé en une mi-temps ? Coté à 19.5. Turin ? Coté à 26.

Rendez-vous en début de semaine prochaine pour connaître l’unique vérité, celle du terrain.

Données et informations statistiques traitées par Sports Bwin

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.