EconomieGuinée: Mamady Youla « Il y a eu certes des erreurs, mais aussi des éléments que nous ne maîtrisions pas « 

Guinée: Mamady Youla « Il y a eu certes des erreurs, mais aussi des éléments que nous ne maîtrisions pas « 
départements ministériels Mamady Youla
Guinée: Mamady Youla « Il y a eu certes des erreurs, mais aussi des éléments que nous ne maîtrisions pas « 

Genève: Le Premier ministre guinéen Mamady Youla a reconnu pour la première fois, en marge de la 5e édition de l’Africa CEO Forum, les « erreurs » de la Guinée dans l’échec du méga projet Simandou, le plus grand du continent avec 20 milliards de dollars d’investissement?​

« Il y a eu certes des erreurs, mais aussi des éléments que nous ne maîtrisions pas. La Guinée n’avait pas toutes les cartes en main pour faire avancer le projet Simandou », a affirmé Mamady Youla, qui, en octobre 2016, a vu le géant minier Rio Tinto se retirer du projet qui allait amorcer le développement de son pays. « Il faut donc en tirer les leçons pour l’avenir », a-t-il poursuivi, déplorant le fait que « cette attente très forte de la Guinée et des Guinéens n’a pas pu être matérialisée ».

L’une des premières leçons retenues de cet échec est que, face aux prochaines opportunités, le pays « devra mettre en oeuvre toutes les facilités pour que l’investissement se fasse », dans de bonnes conditions.

Le projet pharaoniques de Simandou —le plus grand gisement de fer du continent situé à 800 kilomètres de Conakry, au sud de la Guinée— avait suscité un grand espoir en Guinée, un pays pauvre aux richesses naturelles considérables. Mais la baisse du cours des matières premières couplée à une mésentente des parties ont fait effondrer le rêve Simandou. « C’e n’est pas une désillusion, mais une déception », a exprimé le Premier ministre Youla au cours de la conférence de presse.

Pour l’exploitatio, une production de 100 millions de tonnes est attendue durant une période de plus de 40 ans…

A cela, il faut ajouter le coût exorbitant pour l’exploitation de cette mine. Celui-ci est estimé à 18 milliards de dollars. La convention d’investissement ratifiée en 2014 combinait exploitation du gisement de fer et la construction de plusieurs infrastructures, notamment la construction d’un port en eau profonde, la ligne de chemin de fer de 650 kilomètres reliant la mine au port, une cité minière et d’autres infrastructures (hopital, aérodrome, etc.). Le projet génèrerait plusieurs milliers d’emplois.

Après le retrait de Rio-Tinto, le président Alpha Condé s’est tourné vers la Chine. Lors d’une visite à Pékin, en novembre dernier, il a signé un protocole de principe entre Rio-Tinto et le chinois Chinalco pour le transfert de la totalité des parts du premier au second -Chinalco est associé au projet depuis 2012. Il s’agit d’un grand pas sur le papier. Mais la question de financement demeure. Même pour la Chine, 20 milliards de dollars, c’est une somme colossale.

Avec : Le360.ma

Cyclisme: Le Tour de Guinée lancé à Boké par Mamady YoulaSélectionné pour vous : Cyclisme: Le Tour de Guinée lancé à Boké par Mamady Youla

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 
Incrivez-vous à la Newsletter
Connexion avec Guinee360.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *