Connect with us

Mali: Ansar Dine revendique l’attaque qui a coûté la vie à deux soldats guinéens

Publié

Le

Le groupe jihadiste Ansar Dine a revendiqué l’attaque contre un camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal (nord-est) qui a fait samedi trois morts, dont deux casques bleus guinéens et un civil de l’ONU, et vingt blessés.

C’est par un appel téléphonique auprès du bureau de l’AFP à Bamako que le groupe Ansar Dine a revendiqué l’attentat perpétré ce samedi : « Nous revendiquons au nom de tous les moujahidines l’attaque contre le camp de Kidal » qui est « une réponse à la violation de nos terres par les ennemis de l’islam », a déclaré Hamadou Ag Khallini, un responsable d’Ansar Dine, dirigé par l’ex-chef rebelle touareg malien Iyad Ag Ghaly.

L’instabilité persiste dans le nord du Mali malgré la signature en mai-juin d’un accord entre le gouvernement et la rébellion à dominante touareg visant à instaurer une paix durable dans la région.

Dans un enregistrement remontant à octobre et authentifié le 16 novembre, Iyad Ag Ghaly avait dénoncé cet accord de paix et appelé à poursuivre la lutte contre la France, et le jihad. Ansar Dine est notamment un allié d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Front de libération du Macina (FLM), un groupe jihadiste du centre du Mali (FLM).

RFI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.