Connect with us

Une femme enceinte assassinée par son mari avec un fusil de fabrication locale

Publié

Le

Les assassinats se multiplient à Conakry et dans les autres villes de la Guinée. Un père de famille a assassiné sa femme enceinte et mère de sept enfants ce mercredi 27 septembre 2017 dans une mine d’or à Koromadou dans la sous-préfecture de Faralako préfecture de Mandiana en haute Guinée, apprend-on de sources citées par l’agence guinéenne de presse.

 

A en croire nos sources, Siriman Traoré a mis fin aux jours de sa femme à 25 kilomètres de la ville de Mandiana avec trois coups de feu d’un fusil de chasse avant de s’évaporer dans la nature.

Selon un confrère des médias publics basé à Mandiana, l’assassin a été rattrapé par les populations à Franidoun, à 06 Kilomètres de Koundian. « Il a échappé à un vindicte populaire grâce à la rapide intervention des services de sécurité », rapporte une de nos sources.

Aux dernières nouvelles, Siriman Traoré médite sur son sort dans les locaux de la brigade de la gendarmerie départementale de Mandiana qui aurait ouvert une enquête afin de savoir les raisons de ce meurtre.

Une autre femme a été tuée par son époux dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 septembre 2017 au quartier Hafia minière dans la commune de Dixinn en banlieue de Conakry. Là, l’assassin du nom de Mamadou Saliou Bah, après avoir tué sa femme est parti alerter ses proches avant de prendre la poudre d’escampette. 24 heures après, le le corps sans vie de Monsieur Bah sera retrouvé sur des rails dans la haute banlieue de Conakry.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.