Connect with us

Guinée: l’immigration clandestine d’une conférence à Conakry

Publié

Le

Immigration clandestine – Lundi 26 Septembre 2016, l’université de Simbaya a servi de cadre à une conférence ayant pour thème ‘’Jeunesse et immigration’’. Mohamed KEFING Kaba, Haut représentant de l’égalité des chances au sein de l’armée américaine, a animé cette conférence initiée par le journal scolaire ‘’Plume Plus Infos’’

En service dans l’armée depuis une dizaine d’années, Mohamed Kefing Kaba s’est dit préoccupe par l’immigration clandestine. Il a évoqué les raisons de ce phénomène : ‘’ après avoir fini d’étudier, nous avons souvent la tentation et la volonté d’aller de l’avant, de devenir quelqu’un de meilleur, mieux servir notre nation d’une part et mieux nous occuper de notre famille d’autre part. Autre raison qui nous pousse vers l’immigration, c’est le désespoir, on finit d’étudier et on ne trouve pas de travail, on se dit que ça ne va jamais changer, il n’y aura pas de boulot donc on s’en va…’’

Les ambassades ont l’obligation morale de donner des visas, a dit ce soldat de l’armée américaine. Il a exhorté les jeunes à utiliser les voies légales pour se rendre en Occident : ‘’ J’exhorte les uns et les autres d’user les voies normales et légales pour obtenir les visas. Les ambassades ont cette obligation d’octroyer des visas. Peut-être ce que beaucoup ne savent pas c’est qu’il y’a un quota. Si par exemple, l’ambassade  n’a droit de donner que 30 visas ce mois-ci et il se trouve qu’il y’a 500 demandeurs de visas, ce sont les 30 qui auront le visas. Donc on a qu’à être patient et ne pas se fatiguer de postuler, notre tour viendra forcement…’’

Il faut créer de l’emploi, créer des moyens qui nous permettent de vouloir rester dans notre pays

Les gouvernants africains sont responsables de l’immigration clandestine, estime Mohamed Kefing Kaba. Il leur a donc demandé  de créer des conditions de vie adéquates dans leurs pays aider à freiner l’exode : ‘’ Si les gouvernements amélioraient les conditions de vie dans notre pays, ça allait beaucoup aider. Au-delà de cela, il faut créer de l’emploi, créer des moyens qui nous permettent de vouloir rester dans notre pays. En plus, nos gouvernants devraient essayer d’adopter une meilleure politique de coopération avec les puissances occidentales pour alléger un peu les conditions d’obtention de visas. Parce que si pour obtenir un visa et voyager coute plus de 10.000 dollars, c’est excessivement cher…’’

Près de 170.000 migrants ont péri en mer depuis 2013. Mohamed Kefing Kaba entend mettre des actions en œuvre pour lutter contre l’immigration clandestine en Guinée.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.