Connect with us

Formation du gouvernement : Des opposants parlent de « préparation d’un 3ème mandat »

Publié

Le

Le gouvernement du Dr Ibrahima Kassory Fofana a été dévoilé samedi 26 mai 2016. Seulement une dizaine de ministres sont partis. Des opposants au régime d’Alpha Condé pensent que ce nouveau gouvernement est venu pour aider Alpha Condé à obtenir son 3ème mandat.

 

« Le train du gouvernement Youla est remis sur les rails, avec une nouvelle locomotive, de nouveaux voyageurs, pour la même destination. Mais il est hors de question qu’il dépasse la gare de 2020 », a d’abord prévenu Thierno Mamadou Bah, président de la Nouvelle Génération pour le Changement (NGC).

Plus loin, l’ancien journaliste soutient qu’il n’y a pas eu grand changement dans le gouvernement, mais que ce dernier a une seule mission : offrir à Alpha Condé un troisième mandat : « Moins de 10 nouveaux entrants sur une équipe de 33 ministres pour seulement trois femmes. Un recyclage pour les transfuges embarqués sur les bords et une faveur pour les anciens, confirmés. La mission de l’équipe est un secret de polichinelle: préparer le 3ème mandat du président Condé. »

Mais pour lui, c’est une mission périlleuse que l’équipe de Kassory Fofana va être amenée à accomplir : « Une mission d’autant impossible que le peuple épris de changement, la société civile et les partis politiques, restés fidèles à leur idéal, feront échec à toutes tentatives de violation de la constitution. »

Thierno Mamadou rappelle aux Guinéens que c’est maintenant qu’il faut se préparer pour contrecarrer ce qui risque d’arriver : « C’est donc le moment de serrer les coudes pour ériger un rempart contre la confiscation du pouvoir. A bas la dictature ! »

Le Dr Fodé Bocar Marega, le député uninominal de Dinguiraye, membre de l’opposition, estime également que l’équipe de Kassory na pour mission de porter le messager d’un 3ème mandat pour Alpha Condé : « C’est un gouvernement d’Alpha pour Alpha et ils sont en train de préparer le 3ème mandat. On a conservé tous ceux qui sont capables, sans état d’âme, de porter ce message. On a remis en place des structures de répression par des personnes qui sont sans état d’âme. Ensuite on a mis en place le dosage ethnique qui sied à ce genre d’événements. »

L’article 27 de la Constitution guinéenne limite le nombre de mandats présidentiels à deux et l’article 154 interdit toute révision visant à modifier l’article 27. Mais l’avenir nous dira si Alpha Condé fera sauter ce verrou.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.