Connect with us

L’occupation anarchique des rails: Une ONG à pied d’œuvre pour stopper la pratique

Publié

Le

C’est à travers un match de Gala organisé ce jeudi 26 avril 2018 au terrain de football  »WEMBLEY », situé à Cosa dans le secteur Nassouroullaye, que l’ONG l’AJSEA en partenariat avec Rusal CBK a organisé une sensibilisation sur les accidents ferroviaires, le danger de l’occupation anarchique et les jets d’ordures sur les rails.

Cet événement a mobilisé les populations riveraines de cette zone à proximité des rails en vue de mieux leur passer leur message.

« Ces espaces ferroviaires, pourtant réservés uniquement aux trains, sont aujourd’hui l’endroit idéal pour la construction des buvettes, des ateliers de soudure et de menuiserie, des garages et des marchés…, mais aussi un lieu parfait pour les jets d’ordures. Ce qui expliquerait les accidents ferroviaires. Les routes, les chemins de fer et les pistes d’avions sont destinés aux engins roulants qui doivent nous servir. Ces endroits leur sont spécialement servis et doivent être protégés. C’est dommage qu’il se produit souvent des accidents mortels », dit M. Yara SANOH, chef du quartier de Nassouroulaye.

Moumini DIALLO, président de l’ONG AJSEA, a dit que la lutte contre ce phénomène qui continue à faire des victimes dans nos familles, et la garantie de la sécurité ferroviaire, demande l’implication de tous les acteurs concernés. «L’État doit donner plus d’autorité et le plein pouvoir aux chefs des quartiers pour sévir contre ces pratiques qui favorisent des cas d’accidents sur la voie ferrée, également les populations riveraines doivent comprendre que les espaces ferroviaires ne sont pas des dépotoirs d’ordures, et elles doivent contribuer à leur assainissement», a-t-il ajouté.

Répondant à une question, M. Moumini sollicite de la part de RUSAL/CBK, de construit des ponts pour faciliter la traversée les rails.

A rappeler que depuis quelques années, l’ONG AJSEA en partenariat avec RUSAL/CBK, organise tous les mois d’avril et novembre, une campagne de sensibilisation sur les risques et dangers liés à l’occupation anarchique de la voie ferrée RUSAL/CBK.

Cette année, l’opération a été lancée par cet événement sportif qui opposait deux équipes de la localité ciblée. La campagne durera 20 jours partant du Km0 au Km 60 (du port minier à la Sous-préfecture de Kouria dans la préfecture de Coyah) et se poursuivra par d’autres activités telles que des causeries éducatives, des visites à domicile et la communication de masse à travers les masse médias.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.