Connect with us

Guinée : Célébration de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé

Publié

Le

Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et de la santé au travail. C’est sous ce thème que la Guinée a célébré ce vendredi 28 avril 2017  la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. La commémoration a eu lieu à l’amphithéâtre du service de cancérologie de l’hôpital national Donka.

Elle a été rehaussée de la présence du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, ainsi que de nombreux acteurs du système sanitaire du pays. Auréolée de plusieurs présentations faites par des experts en chirurgie et en santé sécurité au travail. Mais la plus illustrative et qui a le plus marquée les participants est celle qui a été faite par le Pr Biro Diallo, chirurgien chef de l’hôpital national Donka.

Il a présenté un cas d’accident de travail qui sort de l’ordinaire. Parce qu’à la projection d’un film sur diapo, l’assistance est tombée des nues. Le film retrace la chute d’un adolescent de 14 ans qui a chuté du sommet d’un immeuble de 4 niveaux où il a trébuché pour tomber sur un chevron planté au sol et qui mesurait 6 mètres environ. Il a été embroché. Ce que les techniciens appellent empalement.

L’accident est survenu aux confins de Madina en 1999. L’accidenté, ne pouvant pas être mis dans une voiture, a été placé sur le porte-bagage d’un minibus et transporté à l’hôpital Donka. Le bois dans l’abdomen, avec les couloirs exigus de l’hôpital, le jeune de 14 ans a été admis au bloc opératoire où il a été soumis à l’intervention chirurgicale avec brio. « Chapeau au collège médical qui a réussi cet exploit », a témoigné un participant dans la foulée.

« Pour nous, il s’agissait, à l’instar de tous les pays du monde, de célébrer la Journée de la sécurité et de la santé au travail. Nous avons eu droit à plusieurs présentations qui sont très illustratives et qui montrent les différents défis auxquels nous faisons face en termes de santé et sécurité au travail. Il s’agit justement donc de relever les différents types de risques notamment physiques, techniques, chimiques, psychiques et même ergonomiques au lieu de travail », a évalué le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, le Dr Abdourahamane Diallo.

Faire l’adéquation entre l’employé et son environnement de travail, c’est un autre défi qui reste à relever. Puisqu’en matière de santé sécurité au travail, il y a plusieurs départements qui sont impliqués, notamment a le département de la Santé et tous les autres départements sectoriels en plus de ceux qui se focalisent sur la problématique de l’emploi et du travail. Toute chose qui reste une des priorités du gouvernement qui devrait œuvrer à mettre l’accent sur la synergie entre les différents départements qui interviennent dans la santé et sécurité au lieu de travail.        

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.